Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1  2 

Nouni

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 09-03-2007 18:54 »

   Merci!
  Très bien, ça me rassure (un peu, je n'étais pas trop inquiet) que tu dises qu'on peut désaiguiller en automne avant rempotage, car je l'avais fait (en fait un peu plus tôt)!
  J'avais aussi coupé quelques branchettes secondaire pour éclaircir en fin d'automne, j'espère que ça ira quand même (l'arbre était en forme)...
  Je n'y touche plus!

kimel


Messages : 568


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 10-03-2007 09:47 »

En fait, la difficulté des pins, pour moi, c'est qu'il y a déjà au moins cinq gestes de taille possibles:
- sélection de bourgeons (post initial de Stan)
- taille de substitution des bouts de branches
- metsumi (pincement des chandelles)
- désaiguillage
- mékiri (taille - raccourcicement- des bouts de branches aoûtés)

Tout cela potentiellement réalisable à différentes époques de l'année, et sous des climats différents ! (hormis le metsumi, bien entendu et dans une certaine mesure le mekiri)

Tout ceci sur au moins 2 grandes familles de pins (espèces considérées comme fortes - pin noir du japon-, et espèces considérées comme faibles-sylvestre-)
Et puis même parmi ces deux sortes, on va trouver des arbres plus ou moins vigoureux...

Mais à moduler également en fonction du stade de formation de l'arbre
Et également en fonction des autres travaux précédemment réalisés (rempotage, ligaturage,...)

Hormis le metsumi, pour lequel tout le monde s'entend à peu près à dire qu'il affaiblit, et donc qu'il ne faut l'éviter sur nos arbres dits "faibles" ....
(encore que, toutefois, certains semblent le pratiquer fréquemment avec un certain succès, etc...)

... une multitudes de variantes semblent donc possibles c'est quand même difficile d'être sûr de procéder idéalement  sad

Nouni

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 10-03-2007 14:30 »

   Pour ma part, je renonce à l'idée de chercher une méthode idéale. Je ne vois pas comment on pourrait en définir la recherche vue toute la variété que tu indiques et d'autres facteurs, et je vois encore moins comment la valider selon une procédure univoque.

  Je me renseigne sur les techniques de gens compétents, qui ont de beaux arbres, qui manifestent de la prudence et qui expliquent l'ensemble de leur démarche. Ca me suffit largement en pratique et en théorie, car je ne crois pas que le bonsai se prête souvent à une hiérarchisation univoque des méthodes (à condition qu'elles soient telles que je viens de le dire, car il existe bien de mauvaises méthodes! et d'autres qui peuvent dans certains cas et pour certains buts sembler meilleures).

  Merci donc pour toutes ces indications! Je me forge une vision éclectique du bonsaï au fur et à mesure... (éclectisme signifie recueil, tri et choix d'un groupe d'info, pas tout prendre!)

Michel Sacal


Messages : 14149


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 10-03-2007 17:32 »

Kimel, tu as bien résumé la complexité de la chose.

Pour simplifier je dirais que si les conditions météo sont bonnes, et surtout si l'arbre est fort toutes les méthodes marchent bien à condition d'être faites grosso modo en fonction du métabolisme de l'arbre (sève ascendante ou pas, croissance en vert, lignification etc, etc..)

Dès qu'on a compris comment marche son pin chez soi, tout est assez simple.

bruno44


Messages : 2255


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 11-03-2007 08:51 »

je n'avais pas pris le temps de lire ce post, mais les descriptions sur le travail à faire sur les sylvestres, fournies par Stanislas sont parfaites.
quand je vous lis, je  me dis que grace à vos connaissances et et vos interventions, le bonsai fait un grand bon en avant, inimaginable, il y a dix ans

le sens de sa démarche est tout à fait cohérente

supprimer le bourgeon central ou apical, qui est le plus fort sur le sylvestre, repartira les afflux de sève sur l'environnement
cette méthode, je ne l'applique que sur les" arbres établis", ayant besoin ,soit de  présentation ou de rééquilibrage
c'est cette sélection, qui permet à une branche de s'allonger ou non

et si on peut se permettre cette sélection, c'est que le travail en amont a été réalisé; le meikiri (fait mi aout à Nantes) permet une nouvelle arrivée , ce qui facilite cette sélection printannière

c'est un tout, cette culture de sylvestre, c'est complexe et simple une fois que l'on comprend son fonctionnement

merci Stanislas

kimel


Messages : 568


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 11-03-2007 09:47 »

bruno44 a écrit:


... le meikiri (fait mi aout à Nantes) ...
Je viens de lire l'article de  L. Breysse sur le mugo (EB n°26)/ il effectue le mekiri en novembre, soit 3 mois plus tard.

J'ai du mal a penser que la seule différence de climat explique un tel écart entre Nantes et l'Auvergne.

Est-ce la différence d'espèce (sylvestre -mugo) qui peut le justifier ?

kimel


Messages : 568


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 11-03-2007 14:18 »

bruno44 a écrit:


je sais Kimel, que certains ,dans ta région, le font des la mi-juillet wink

c'est toujours une question d'appréciation le meikiri; son but est de fournir de nouveaux bourgeons pour la saison suivante.
on ne coupe pas pour couper, mais toujours pour construire,donc, nous avons besoin d'un afflut de sève pour former des futurs bourgeons, c'est à dire activer les dormants.
c'est pour cela, que fin aout ou septembre sont des périodes intéressantes, puisque le mouvement est encore important
Merci de ton explication, la logique me semble bonne.
Je sais qu'effectivement, certains le font très précocement, à partir de début juin, même!

Vraisemblablement L.Breysse est dans une autre logique du fonctionnement de l'arbre, bien qu'évidemment dans le même but que toi (je cite: "durant le mois de novembre (...) les pointes des branches sont supprimées, ne conservez que 3 ou 4 paires d'aiguilless en extrémité. Pendant l'hiver, les bourgeons latents présents à la base des aiguilles conservées gonflent" )

(Je me demande si cela ne fonctionnerait pas aussi en le faisant en janvier-février, peut-être les latents "exploseraient" au réveil ??  Hypothèse osée, j'en conviens, mais on discute, là  )

bruno44


Messages : 2255


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 11-03-2007 14:51 »

le mouvement de sève sur le sylvestre (c'est le seul conifère, dont je connais bien la physiologie), est permanent
que tu coupes une branche en Janvier, Avri,Juillet, Octobre, de la sève s'écoule.
de là à déduire que tu peux à tout moment, le faire est "oser".

comme je l'ai dit, le but d'un meikiri est d'activer de futurs bourgeons

stanislas 974


Localisation : ALBI 81000
Messages : 905


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 11-03-2007 18:04 »

salut bruno
je ne fais que donner le resultat de mon travail qui pour moi sont tres satisfaisant,meme tres bon.
merci pour tes apreciations.

Kimel
oui on le fais aussi sur les sylvestres comme sur les mugo et d'une façon generale les grosses ou petites tailles des resineux doivent se faire à partir de novenbre et fevrier .le mekiri sur les sylvestres vers le mois de octobre novembre janvier fevrier en meme temps que le desaiguillage et ligaturage.la selection des bourgeons maintenant et le taille des bourgeons vers juin.
Apres la difference d'altitude je ne crois pas que cela joue beaucoup par contre c'est surtout des endroit comme la region de carcassonne montpellier besiers oui il se peut que la les sylvestres reagissent differament mais ailleurs je ne pense pas c' surtout au niveau de la culture qu'il faut agir plus de ceci et moins de cela ,c'est ce que je crois.
amicalement stan

Si nous allons dans la bonne direction,tout ce qui nous reste à faire c'est de continuer.<Image link>

Michel Sacal


Messages : 14149


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 11-03-2007 20:08 »

Le mekiri précoce, en automne , nous vient du Japon.

Il semblerait que les hivers étant très rudes là bas , sur l'île où on fait pousser les thunbergii en particulier, un mekiri précoce permet une arrivée précoce, vant les grands froids, des bourgeons latents, qui de ce fait résisteront mieux aux gels.

On peut supposer qu'un mekiri tardif, par exemple en novembre-décembre , pourrait être potentiellemnt dangereux, en cas de froids exceptionnels...

Je suis un peu surpris par les écrits de Laurent Breysse. Mais cela veut dire qu'en fait le danger de gel des bourgeons latents est certainement très très faible sur nos pins autochtones.

Perso je fais des expériences. Mekiri en juillet (pas en juin en tout cas).Mekiri en septembre. Mekiri à Noël.
Les réactions des arbres semblent les mêmes..

Je vais essayer des mekiri en fin de mois, avant le départ fort de végétation. On verra....

kimel


Messages : 568


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 12-03-2007 08:48 »

C'est un varois qui m'avait indiqué faire le mekiri à partir de la mi-juin, et jusqu'a mi-juillet &quot;au plus tard&quot; .Tu dois le connaître (fujisan)

Je me demande quand même si un pin vigoureux ne réagit pas bien à un grand éventail de pratiques. Tout l'enjeu étant de ne pas l'affaiblir ...

Michel, tu nous diras le résultat de tes expériences, n'est-ce pas ?

Michel Sacal


Messages : 14149


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 12-03-2007 21:32 »

Bien sûr. J'ai quelques dizaines de thunbergii issus de semis qui vont faire l'affaire

Nouni

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 20-03-2007 18:28 »

   Je profite de la relecture de ce fil si instrucutf (merci à tous!) pour poser une question suscitée par un article de BE (30 je crois). Il y est dit que sur les shohin de pins (thunberg pour l'exemple) en formation, le maître japonais conseille de ne pas désaiguiller pour faire ramifier (dangereux?) mais de tailler une partie des aiguilles.
  Vous avez déjà essayer, sur des shohin ou des grands arbres, sur différentes espèces?
  Que pensez-vous de l'application de cette idées à nos arbres?

  (J'espère ne pas polluer ce fil, mais je crois qu'on reste dans le sujet...)

Michel Sacal


Messages : 14149


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 21-03-2007 22:59 »

Nouni, je crois que tailler les aiguilles court est plus sûr que désaiguiller et aussi efficace

Guest

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 16-04-2007 16:40 »

Donc pour un sylvestre fort (vue la vigueur des pousses) :
-    Metsumi en juin (pour favoriser les bourgeons nés du désaiguillage 2006, et qui sont encore faible) et désaiguillage en septembre ;
-    Ou attendre septembre et faire un mekiri et désaiguillage en même temps …

J’avais l’intention d’attendre septembre, mais vue la vigueur des chandelles, j’ai peur qu’elles « entravent le développement des faibles bourgeons nés à l’automne dernier.

Qu’en pensées vous ?  ???

Michel Sacal


Messages : 14149


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 16-04-2007 21:49 »

Sylvestre fort, dans le Gard. Tu peux opérer en juillet

Guest

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 18-04-2007 09:21 »

donc pas de metsumi, mais mekiri et desaiguillage en juillet ? :smile

Michel Sacal


Messages : 14149


Message privé Site Web
 

Re: taille des pins sylvestre

« Réponse : 18-04-2007 20:09 »

oui

Page:   Début  «  1  2 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » CULTURE, TAILLES ET TECHNIQUES » taille des pins sylvestre