Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   1 

Sinaclo


Localisation : Avesnois Nord
Messages : 769


Message privé Site Web
 

Pommes de Malus Everest

« Réponse : 09-06-2011 15:07 »

Bonjour à toutes et à tous,

voilà, j'ai les pommes de mon Malus qui commencent à faire des rides?

-Ai-je trop arrosé?
-A t-il besoin d'engrais?
-Est-ce normal?
-Dois-je couper les pommes pour que l'arbre profite un maximum et ne se fatigue pas?

Je post une photo ce soir ou demain, merci d'avance!

"Le soleil dans le Nord c'est comme le bourgeonnement arrière sur les pin blancs, on croise les doigts pour qu'il pointe le bout de son nez, mais quand il apparaît c'est juste de la chance"

Greg_San


Localisation : Nord
Messages : 3017


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 09-06-2011 15:21 »

les pommiers sont déjà des grands buveurs, si tu laisses toutes les pommes ils doivent boire encore plus. Ne laisse que quelques fruits, sinon ils pompent l'énergie au détriment de l'arbre.

Greg-Ceramics.com, Poteries artisanales pour Bonsaï
Ma page Facebook, pour suivre mes recherches et mon travail

sam34

Animateur

Localisation : Montpellier
Messages : 3279


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 09-06-2011 17:59 »

D'habitude quand les fruits se rident, c'est qu'ils se déshydratent. Cela arrive rarement aux fruits qui restent sur l'arbre, sauf en toute fin de saison, au début de l'hivers.

Personnellement, sur le Malus Everest je ne laisse qu'un ou deux fruits par branche.
En hivers cela fait une tache de couleur orange avec des stries rouge et accessoirement de la nourriture pour les oiseaux.
Le sieboldii, je ne le laisse pas fructifier du tout car il se remet d'une attaque d'araignée rouge assez sévère l'an dernier. Au point que je le croyais moribond.

Le chemin qui méne à la paix interieure consiste à terminer les choses que tu as commencées

Luc


Localisation : Nîmes
Messages : 3131


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 09-06-2011 23:59 »

Mon avis... Coupe les pommes big_smile

"Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque le. Celui qui sait qu'il sait, écoute le. Celui qui ne sait pas qu'il sait, éveille le. Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis le."
Se Ma-fa, Règles, IV ; IVe s. av. J.-C.

"La science mal comprise c'est pire que l'incompétence"

Fredo21


Localisation : Oullins (69) USDA 8A
Messages : 1510


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 10-06-2011 00:46 »

Perso, je commence à penser que cette histoire de fruits qui affaiblissent l'arbre c'est un peu un mythe en tout cas, ce n'est pas ce que je constate sur mes 2 fruitiers: 1 merisier et un pommier everest.
Sur les 2 j'ai laissé la floraison et tous les fruits; et bien, les arbres continuent à pousser comme des malades (avec une bonne fertilisation).

Pour cette histoire de pommes flétries sur l'everest de Sinaclo, je pencherais pour un gros manque d'eau et AMHA, les fruits ne récupèrent pas leur tonicité après arrosage aussi bien que les feuilles.
Si les rides de tes pommes ne disparaissent pas, je ne serais pas surpris qu'elles tombent rapidement ... et je suis du même avis que Luc: mieux vaut les retirer si elles ne sont pas redevenues normales d'ici demain.

Retrouvez Le Bonsaï Gaulois - Bonsaï Club Côte d'Or sur [FB] Facebook:
http://www.facebook.com/pages/Le-Bonsa% … ef=tn_tnmn

Crapal


Localisation : Joué Les Tours
Messages : 61


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 10-06-2011 08:46 »

Désolé de dériver un peu le sujet, mais c'est une espèce qu'on m'a conseillé quand on débute le bonsai car elle répond bien aux erreurs de bases et est très résistante. Malheureusement je n'arrive pas à en trouver.

J'ai fait quelques petites pépinières, mais sans succès non plus, ou alors, ce sont des pommiers "classiques" pas intéressant à bonsaïfier.

Je suis débutant et donc je me vois mal mettre 100€ dans un arbre pour l'instant, je fais beaucoup d'erreurs, j'apprends, alors je me contente de prélèvements, de pépinière ou de petits sujets... Vous avez une idée d'où je pourrais en trouver ?

Sinon, j'ai également toujours entendu dire que les fruits étaient des pompes à énergie qui pouvaient être dangereuses pour les bonsaï.

sam34

Animateur

Localisation : Montpellier
Messages : 3279


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 10-06-2011 09:18 »

Je répond rapidement à Crapal:
Dans n'importe quelles jardineries TR.....T, JAR......D et autres tu vas au "rayons" arbres d'ornements et il y a des pommiers, des pruniers fleurs à des prix de 10 à 30€. Et pour ce prix là tu as même le choix de la couleur du feuillage (vert/rouge)!!!!
Une chose à prendre en considération:la discrétion du point de greffe.

Le chemin qui méne à la paix interieure consiste à terminer les choses que tu as commencées

Greg_San


Localisation : Nord
Messages : 3017


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 10-06-2011 09:53 »

Fredo21 a écrit:

Perso, je commence à penser que cette histoire de fruits qui affaiblissent l'arbre c'est un peu un mythe...
Si l'arbre à un racinaire suffisant et s'il est arrosé souvent, AMA ça en pose pas de problèmes, j'ai moi-même un everest en culture couvert de fruits et qui ne s'en plaint pas.
Mais les fruits ça doit être environ 90% d'eau, et cette eau vient bien de quelque part, donc forcement ça joue sur la gestion des ressources en eau de l'arbres... et d'ailleurs, pour avoir une belle récoltes sur un arbre fruitier (en verger), on ne doit pas laisser tous les fruits au risque d'avoir des fruits petits et déformés.
Mais généralement si il y a un manque d'eau, l'arbre sacrifie lui-même ses fruits avant que le feuillage n'en souffre.

Greg-Ceramics.com, Poteries artisanales pour Bonsaï
Ma page Facebook, pour suivre mes recherches et mon travail

Luc


Localisation : Nîmes
Messages : 3131


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 10-06-2011 10:49 »

Crapal: pour débuter en bonsaï, commence par l'orme de chine, tu vas pouvoir lui faire plein de misères, il s'acclimate bien, bouture, marcotte, pousse du tonnerre...
C'est de la balle, crois en ma petite expérience. J'ai coupé un ODC de carrouf en 4 et j'ai 4 ODC (les gros bouts on bouturé sans problème...) + une multitude de boutures de rameaux qui ont pris sans soins particulier (j'ai eu aussi des pertes mais c'est ça l'apprentissage big_smile )

"Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque le. Celui qui sait qu'il sait, écoute le. Celui qui ne sait pas qu'il sait, éveille le. Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis le."
Se Ma-fa, Règles, IV ; IVe s. av. J.-C.

"La science mal comprise c'est pire que l'incompétence"

Sinaclo


Localisation : Avesnois Nord
Messages : 769


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 12-06-2011 20:12 »

Bonsoir à tous,

pommes remises en état, effectivement, elles ont du manquer d'eau, là, tout est nickel.

Je n'imaginais pas que les pommiers étaient de SI GROS buveur, pris pour être appris, je ne le laisserai plus avoir trop soif.

Merci à vous pour votre aide!

"Le soleil dans le Nord c'est comme le bourgeonnement arrière sur les pin blancs, on croise les doigts pour qu'il pointe le bout de son nez, mais quand il apparaît c'est juste de la chance"

AlainK


Messages : 2631


Message privé Site Web
 

Re: Pommes de Malus Everest

« Réponse : 12-06-2011 20:57 »

Bonsoir,

Il est extrêmement facile de réussir des boutures de racines chez le pommier, quelle que soit sa variété. Que ton arbre soit greffé (auxquel cas tu auras certainement une autre variété de pommier nain) ou non (auquel cas tu auras un clone de ton arbre, mêmes fruits, même croissance), c'est facile.

En février, 3 à 6 semaines avant le débourrage, couper une racine, laisser ressuyer à l'air libre quelques heures, appliquer du mastic sur l'une ou l'autre des extrémités, planter dans 2/3 sable 1/3 terreau la partie non mastiquée, laisser dépasser d'un cm, 1,5 cm, et plus de 90% de réussite.

Je l'ai aussi fait à d'autres périodes de l'année avec d'autres rosacées comme les prunus  ou les poiriers, cognassiers... avec succès.

Sinon, laisse quelques pommes : avant que les oiseaux ne les aient toutes magées, ouvre les en début d'hiver, mets-les dans du sable de rivière et oublie-les dehors : le taux de germination est très bon en général, l'inconvénient est que les hybridations sont quasi-inévitables et que la majorité des plants n'auront pas autant de caractères intéressants par rapport à une éventuelle voie vers le bonsaï.

Je garde néanmoins à peu près tout ce que je trouve et qui peut pousser sans trop de soins, juste pour voir. Pour les pommiers, surtout cultivés en pot, il faut (chez moi) au moins 10 ans avant de voir des fleurs lol

Pour les prunus, 3-4 ans et c'est bon cool

Page:   1 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » ARBRES EN DETRESSE ET MALADIES » Pommes de Malus Everest