Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   1  2  3  »  Fin 

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 04-03-2010 10:24 »

L’idée de ce petit atelier est de répondre à l’envie de certains amateurs qui souhaitent réaliser des photos qui mettent en valeur l’objet de leur passion : leurs bonsaï. C’est possible sans pour autant acquérir un matériel ultra sophistiqué. Les exemples qui suivront au fur et à mesure seront réalisés avec des flashes de studio qui me permettent de ne pas être à la merci des caprices de la météo, mais les mêmes résultats peuvent être obtenus avec la lumière naturelle qui permet de parvenir à un rendu comparable.
Trop souvent -et le marketing a sa part de responsabilité- on pense à tort que l’appareil photo est l’instrument principal pour réussir une image, et que plus perfectionné (et cher) il sera, meilleure sera la photo.
Rien n’est plus faux. L’essentiel, c’est l’oeil !
En second lieu, c’est la lumière, et seulement ensuite l’appareil constitué par le boîtier et l’optique. On peut tout-à-fait réaliser d’excellentes photos avec certains appareils compacts grand public, et à fortiori avec des boitiers reflex d’entrée de gamme. Le numérique rend le processus très bon marché en évitant les coûteux traitements argentiques. Indépendamment de l’optique qu’on visse dessus, les boîtiers plus chers offrent seulement une plus grande performance, une souplesse d’utilisation et un confort plus grands. Aussi, à moins que vous soyez passionné de photo, il est illusoire et vain d’investir dans un boîtier à plusieurs milliers d’euros en espérant que vos photos seront miraculeusement meilleures !

Je suis parti du principe que les amateurs de bonsaï désireux de faire de belles photos de leurs arbres ont déjà un petit intérêt pour la photographie et je ne reviendrai pas sur des bases techniques qui sont déjà largement disponibles sur le net ou dans les livres, et mieux expliquées que je ne saurais le faire.

Je ne saurais trop inviter les débutants en photo de commencer par apprendre ces bases s’ils veulent espérer se perfectionner. C’est un acquis qui s’avérera indispensable. Nous ferons une petite piqure de rappel, mais il est impossible de couvrir en profondeur toutes ces bases dans le cadre de cet atelier. Elles mériteraient un livre à elles seules.

Sacrovir (Robert Pouret) a eu la gentillesse d’accepter de co-animer cet atelier. Il sera présent sur ce fil pour apporter conseils, précisions et son expérience de la prise de vues (Pour la petite histoire, il a co-réalisé la série Secrets de Bonsaï avec Michel, que beaucoup d’entre-vous ont visionné.)

Voici un résumé des notions que nous nous proposons d’aborder sur une fréquence mensuelle :

- d'abord un petit rappel des bases de la photo (explication de la vitesse, ouverture, profondeur de champ, sensibilité ISO, focales, etc.) avec quelques premiers petits exercices pour que les débutants puissent appréhender ces notions. Explication de la nécessité de débrayer les modes programme du boitier.

- mise en place de la prise de vues (composer le mini-studio, disposer le fond, l'angle de PDV, le placement de l'arbre)

- travail de la lumière (aborder la lumière naturelle et travail avec un réflecteur, utilisation des flashes pour ceux qui en ont)

- quelques bases du post-traitement numérique. Formats de fichier (raw-jpg), notions pour effectuer des retouches basiques. Ce ne sera pas un cours de retouche (le sujet est bien trop vaste) mais des petits trucs de base.

- Nous proposerons aux membres qui suivent l'atelier de poster leurs photos pour les soumettre à la critique. Les autres membres peuvent critiquer, mais l'un de nous deux interviendra pour corriger et conclure. Chacun aura à coeur d’éviter la complaisance qui n’aiderait pas celui qui soumet sa photo à la critique, et qui est en droit d’attendre que les défauts soient soulignés. Toutefois, les modérateurs veilleront comme d’habitude à ce que les débats restent courtois et constructifs.

Pour plus de facilité lors des explications, des échanges ou des critiques, nous utiliserons des abréviations ou les termes techniques suivants :

- MAP : mise au point. La zone précise dans l’image sur laquelle vous avez choisi de régler la netteté.

- PDC : profondeur de champ. C’est la zone de netteté qui s’étend dans la profondeur d’une image. Elle peut être longue (paysage avec tous les plans nets) ou courte (portrait où seuls les yeux sont nets).

- PDV : prise de vues.

- ISO : unité de mesure de la sensibilité du capteur numérique (héritée de la sensibilité des films argentiques). Elle peut être automatique ou réglée manuellement (sur tous les boitiers reflex et seulement certains compacts).

- VITESSE : durée d’exposition du capteur pendant le temps où l’obturateur s’ouvre. La vitesse est exprimée en millièmes de seconde (ou en secondes, voire en minutes dans le cas de poses longues). Par exemple, une vitesse de 1/100 correspond donc à un centième de seconde.

- OUVERTURE : exprimée par un “f” minuscule suivi d’un chiffre, cette valeur exprime le degré d’ouverture du diaphragme.

- DIAPH : (abréviation de diaphragme). C’est un mécanisme mobile situé dans l’objectif et composé de lamelles qui laissent plus ou moins passer la lumière. Sa valeur d’ouverture a une incidence directe sur la profondeur de champ.

- SOUS-EX ou BOUCHE : On dit d’une zone est sous-exposée ou “bouchée” lorsqu’elle n’a pas été assez exposée à la lumière. Elle est généralement proche du noir et plus aucun détail n’est visible.

- SUR-EX ou CRAME : L’inverse de la définition précédente. Les zones “cramées” sont surexposées et proches du blanc. Les pixels ne portent plus d’informations. Tous les détails de la matière et des textures sont irrémédiablement perdus.

- FOCALE : abréviation de “distance focale”. Les scientifiques dans l’âme et autres curieux des lois optiques trouveront leur bonheur ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Distance_focale
Si comme moi vous êtes hermétiques aux savants calculs et aux équations diverses, disons pour faire simple que c’est le facteur de grossissement de l’objectif, exprimé en mm. La focale modifie aussi la perspective et parfois, produit des déformations.
On trouve 2 catégories d’objectifs : les focales fixes, et les zooms à focale variable. Chacune possédant des avantages et des inconvénients spécifiques.


Nous ne sommes pas infaillibles et ne prétendons pas jouer les “profs”. Nous sommes juste des passionnés ayant envie de partager. Aussi, veuillez par avance nous excuser si d’aventure il nous arrive de faire quelques petites erreurs ou d’être incomplets dans nos explications...
Notre souci est d’expliquer les choses le plus simplement possible en essayant de ne pas trop rebuter les débutants, mais il sera inévitable d’aborder des notions théoriques et un peu de technique.

Dans quelques temps, premier petit “atelier” avec un premier exercice...wink


Edité par:  Roberto
16-03-2010 17:38

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 04-03-2010 19:13 »

Comprendre la profondeur de champ (PDC)

C’est une notion basique très importante pour toute photo, et particulièrement dans la photo de bonsaï.
On appelle profondeur de champ la zone de netteté qui s’étend entre les différents plans de la photo. C’est en ouvrant ou fermant le diaphragme qu’on agit sur son étendue. C’est pourquoi il vaut toujours mieux ne pas laisser l’appareil décider à votre place.

On exprime l’unité d’ouverture du diaphragme avec la lettre f minuscule suivie s’un chiffre qui correspond à la quantité de lumière qui passe. f1 signifie que 100% de la lumière passe. f2 =50%, f4 = 25%, etc. Plus ce chiffre est petit, plus l’ouverture est grande et laisse passer la lumière, et plus la PDC sera courte. f22 est donc une petite ouverture qui donne une très longue PDC.

Typiquement pour un paysage, on choisit une PDC longue pour que l’ensemble de la scène soit nette du premier plan jusqu’au dernier. On
ferme donc le diaphragme (f11 par exemple). Au contraire pour un portrait, on cherche souvent à isoler le sujet du fond que l’on préfère bien flou. f2,8 convient, mais certains objectifs très lumineux ouvrent jusqu’à f1,2.

Les caractéristiques de l’objectif (focale) et la distance avec le sujet font également varier la PDC, et il faut faire différents essais pour obtenir
la PDC souhaitée.

La maîtrise de la PDC est un outil puissant qui permet de diriger l’attention sur le sujet, comme on le ferait pour mettre en valeur le point focal d’un arbre. Lorsqu’on n’a pas de fond uni, on peut isoler un bonsaï du fond en ouvrant le diaphragme, mais pas trop non plus car il faut que l’ensemble de l’arbre soit net. Seuls des essais vous permettront de trouver le bon réglage. Avec l’habitude, vous saurez instinctivement choisir la bonne ouverture et ce geste sera devenu si naturel que vous le
ferez sans y penser.

Cliquez sur les 3 photos ci-dessous pour qu’elles apparaissent en plus grand et que vous puissiez bien voir la différence de PDC.
Sur les trois photos, la mise au point est faite au même endroit (sur le chiffre “6”). Pourtant la zone de netteté (PDC) est très différente du fait que le diaph a été plus ou moins fermé. Les notes expriment respectivement la vitesse, l'ouverture, et la sensibilité iso. http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/1510/mini_f28.jpghttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/1510/mini_f40.jpghttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/1510/mini_f20.jpg

(bien sur, vous noterez qu’à chaque fois, la vitesse a compensé le manque de lumière dû à la fermeture du diaph pour que la photo reste bien exposée)

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 04-03-2010 19:16 »

L’intérêt se comprend tout de suite lorsqu’on veut photographier un sujet en l’isolant d’un fond.
Exemple sur ce détail agrandi de 2 photos. On voit que sur celle ouverte à f/3.2, l’arbre se détache bien du fond qui est flou. Sur celle ouverte à f/13, le fond est beaucoup moins flou et interfère avec l’arbre...
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/1510/mini_odcf13.jpghttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/1510/mini_odcf32.jpg

EXCERCICE

Prenez votre APN et essayez de reproduire l’expérience ci-dessus. Cadrez un sujet proche avec un fond plus éloigné et shootez 3 PDV identiques, mais avec une PDC différente.
Réglez-le sur le mode semi-automatique avec priorité à l’ouverture (Vous imposez l’ouverture et le posemètre de l’APN choisit la vitesse de façon automatique).
Attention : lorsque vous fermez le diaph, l’APN va compenser le manque de lumière en choisissant une vitesse très basse ! Il est possible que vous soyez obligé de fixer l’APN sur un trépied pour éviter un flou de bougé.

Si vous n’avez pas de trépied, vous pouvez augmenter la sensibilité en montant le réglage ISO, mais il faut savoir que plus la sensibilité est élevée, plus l’image se charge de “bruit numérique” (les photos prennent un aspect granuleux, surtout dans les basses lumières).
C’est pourquoi on recommande généralement de travailler le plus possible a de basses sensibilités (100 ISO par exemple).

A vous...

Sacrovir


Localisation : Eure et Loir
Messages : 377


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 04-03-2010 20:11 »

Si vous utilisez un pied, régler votre APN en live view (image sur le monitor)pour une MAP plus précise en zoomant l'image si vous le pouvez. Cela vous évitera aussi des contorsions devant le viseur...
Comme sujet, vous pouvez également prendre un rateau (au sens propre) ou tout autre alignement de lignes verticales, tels des arbres.

Brunet


Localisation : Montévrain (Seine-et-Marne)
Messages : 2208


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 04-03-2010 21:56 »

Il faut donc choisir le mode qui permet de controller "f" tout en laissant l'APN gérer la VO (et le reste)?

Nul se sait la quantité d'Amour que contiennent mes Aspirations vers le Beau

Christophe Durandeau

Animateur

Localisation : Bordeaux
Messages : 5758


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 04-03-2010 22:07 »

Attention : lorsque vous fermez le diaph, l’APN va compenser le manque de lumière en choisissant une vitesse très basse ! Il est possible que vous soyez obligé de fixer l’APN sur un trépied pour éviter un flou de bougé.
Il n'est pas forcément facile de comprendre (ou du moins de visualiser) que la profondeur de champ, l'ouverture, la vitesse sont étroitement liés.
Imaginez que le diaphragme c'est comme un robinet qui laisse couler de l'eau. Pour faire une photo il faut une certaine quantité de lumière. Trop de lumière et la photo est surexposée, pas assez de lumière et la photo est trop sombre.
Dans l'analogie avec le robinet, la lumière c'est l'eau. Pour faire une bonne photo disons qu'il nous fait 1 verre d'eau.. Plus on ouvre le robinet en grand, plus le verre d'eau va être rempli rapidement. Si au contraire on ne laisse couler qu'un tout petit filet, alors il faudra plus de temps pour remplir le verre d'eau.

Donc sur notre APN, plus l'ouverture est petite, plus le temps d'exposition devra être long tongue

Connaissez vous bonsai365 mon blog dédié au bonsaï ?

Sacrovir


Localisation : Eure et Loir
Messages : 377


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 00:24 »

Brunet a écrit:

Il faut donc choisir le mode qui permet de controller "f" tout en laissant l'APN gérer la VO (et le reste)?
Exact. L'APN fait le reste. Mais nous parlerons de ce reste plus tard.
Première étape la plage de netteté,c-a-d la PDC.
A l'oeilleton!

AlainK


Messages : 2643


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 00:35 »

L'image précède-t-elle l'essence ?... lol

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 01:36 »

Christophe Durandeau a écrit:


Il n'est pas forcément facile de comprendre (ou du moins de visualiser) que la profondeur de champ, l'ouverture, la vitesse sont étroitement liés.
Tu as absolument raison Christophe. Et l'analogie avec l'eau est parfaite.
J'hésite à trop détailler pour ne pas rebuter par un trop grand nombre de notions à assimiler simultanément... Préférant aborder les choses l'une après l'autre. Mais tu as absolument raison.

Je ne suis pas forcément pédagogue... Si mon discours est obscur, peu clair ou s'il vous semble devoir être éclairci, n'hésitez pas à le signaler, à poser des questions, ou comme l'a fait Christophe, à ajouter des précisions.
wink

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 01:40 »

Brunet a écrit:

Il faut donc choisir le mode qui permet de controller "f" tout en laissant l'APN gérer la VO (et le reste)?
Oui. Ca s'appelle le mode "semi-auto priorité à l'ouverture".
En dehors des modes "programme" entièrement automatiques, tu as aussi le mode "semi-auto priorité à la vitesse"( qui fait le contraire) et le mode "tout manuel" qui te laisse la main sur tous les réglages.

Brunet


Localisation : Montévrain (Seine-et-Marne)
Messages : 2208


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 13:31 »

Voici donc mes premiers exercices :

Photo 1:  4,5f , 1/80s  , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-001.JPG

Photo 2:  10f , 1/15s , ISO100:

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-002.JPG

Photo 3: 32f , 0,8s , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-004.JPG


2ème série :

Photo 1: 5,6f , 1/500s , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-007.JPG

Photo 2: 10f, 1/160s , ISO100:

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-008.JPG

Photo 3: 45f , 1/10s , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-011.JPG

Nul se sait la quantité d'Amour que contiennent mes Aspirations vers le Beau

Greg_San


Localisation : Nord
Messages : 2986


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 14:02 »

à mont tour... big_smile
pour info, pour le mode "à priorité d'ouverture" sur un Nikon, il faut mettre la molette sur "A".
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2157/mini_f15.jpghttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2157/mini_f5.jpg

Greg-Ceramics.com, Poteries artisanales pour Bonsaï
Ma page Facebook, pour suivre mes recherches et mon travail

Roberto

Modérateur

Localisation : Belgique du sud
Messages : 6144


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 14:23 »

Ben; à mon tour... big_smile

Dès le premier exercice je suis déjà largué, je ne sais pas comment régler les f, ni les ISO, ni les secondes. Je suis en mode P sur Canon, ce qui correspond à programme ( manuel ), mais il fait la MAP tout seul et choisit les ISO, etc,...

Je ne connais pas assez l'appareil, ni toutes les fonctions. Alors sans moi pour le moment.

Sacrovir


Localisation : Eure et Loir
Messages : 377


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 14:29 »

Tu as tout bon Brunet. Un détail : sur ta dernière photo, la petite branche en travers devient normalement floue mais gênante ; tu dois cadrer différemment.
Et toujours ta dominante bleue. Vérifie ta BDB.

Greg c’est aussi bon, mais sur ta seconde photo, ta zone de netteté se limite à la branche du premier plan. Pour voir tout l’arbre net et le fond flou, tu dois refermer ton DIAPH et décoller ton sujet du fond. Ton Nikon te permet-il de vérifier la PDC avant de shooter ? (un bouton en façade près du « caillou » pardon : de l’objectif.

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 14:37 »

Je plussoie Sacrovir : Brunet, c'est tout bon pour moi (sauf ta balance des blancs qui est restée sur tungstène : c'est pour ça que la lumière du jour est si bleue). Je sais, au début, difficile de penser à tout !wink

Greg, Exercice réussi !wink Sarovir à raison pour la branche, mais je ne regardais pas trop ça : juste le fait de comprendre et d'apprehender la PDC. C'est sur qu'en condition normale de PDV d'un bonsaï, il faudrait remédier à ce problème.

Roberto, Canon je connais...
P n'est pas du tout manuel. C'est un programme qui détermine tout seul vitesse et ouverture, mais te laisse la main sur quelques paramètres de l'APN, contrairement au rectangle vert qui ne te laisse aucun choix. C'est un programme à bannir (comme les autres !)
alors voilà :
P : "tout auto avec accès a certains paramètres"
Tv : "semi auto priorité à la vitesse"
Av : "semi auto priorité à l'ouverture"
M : "tout manuel"

Donc pour cet exercice, tu te mets sur Av. Pour le reste, chaque modèle a des accès un peu différents aux réglages. Il te faut éplucher un peu ta notice...wink

lusso

Modérateur

Localisation : Dijon
Messages : 7103


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 14:42 »

Roberto, P sur Canon veut dire Programme, donc l'appareil prend tout en charge. Si tu veux régler la PDC il faut te mettre sur M ( pour manuel ) ou sur Av ( là tu peux régler l'ouverture et l'appareil se charge de gérer automatiquement la vitesse ).

La page Facebook des Esprits de Goshin
bonsaiPA : les Petites Annonces du bonsaika

Sacrovir


Localisation : Eure et Loir
Messages : 377


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 14:56 »

Roberto a écrit:

Ben; à mon tour... big_smile

Dès le premier exercice je suis déjà largué, je ne sais pas comment régler les f, ni les ISO, ni les secondes. Je suis en mode P sur Canon, ce qui correspond à programme ( manuel ), mais il fait la MAP tout seul et choisit les ISO, etc,...

Je ne connais pas assez l'appareil, ni toutes les fonctions. Alors sans moi pour le moment.
Roberto,
Le mode P est le mode AUTOMATIQUE, comme tu le  dis, il fait tous les réglages; donc il ne peut pas être manuel... Lis un peu ta notice et tu verras que le réglage qui nous intéresse est appelé sur Canon: "Av" priorité à l'ouverture. Tv: priorité à la VO (vitesse d'obturation) et "M": tout manuel. Tu devrais même avoir un bouton:"A dep" qui contrôle la PDC.
Ne te décourage pas, règle toi en Av, fais au moins une photo, que l'on puisse corriger. Profite de l'expérience.

Roberto

Modérateur

Localisation : Belgique du sud
Messages : 6144


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 15:41 »

C'est sympa les gars. je n'ai pas encore fini de lire la notice et je pensais que la P était le manuel. Donc merci.

En attendant voici une photo prise sans éclairage, dans une pièce assez sombre, juste un petite fenêtre.

Pré-traitement avec le logiciel Canon, luminosité + 0,33. Réglage des blancs sur mode " température des couleurs ". Et style d'image sur " paysage ".

Post-traitement sur toshop, niveaux et contrastes automatiques et recadrage.

Mais promis, je vais me mettre au M ou Av. Cette photo-ci est hors contexte de l'exercice. Mais l'appareil a réussi à isoler le rejet de souche assez vertical.

TV 1/65 sec
Av F5.0
Vitesse ISO 800

Pré-traitement.

http://espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2074/mini_1.jpg

Post-traitement.

http://espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2074/mini_2.jpg

Brunet


Localisation : Montévrain (Seine-et-Marne)
Messages : 2208


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 16:21 »

Pardon, pour la balance des blancs, j'ai refait une série après BdB sur une feuille blanche :

Photo 1: 4f , 1/100s , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-017.JPG

Photo 2: 10f , 1/15s , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-018.JPG

Photo 3: 20f , 1/4s , ISO100 :

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2130/mini_exercices-1-019.JPG

Nul se sait la quantité d'Amour que contiennent mes Aspirations vers le Beau

Sacrovir


Localisation : Eure et Loir
Messages : 377


Message privé Site Web
 

Re: Atelier photo didactique : la profondeur de champ

« Réponse : 05-03-2010 17:44 »

Il y a redondance sur les réglages Canon. Pardon, je n'avais pas vu vos mails. Comme ça c'est dit!
Bravo Roberto, tu n'es pas nul du tout. Tu connais Pshop au niveau suffisant pour cet exercice. Maintenant place à la maîtrise de l'ouverture.
Brunet, ta balance des "bleus" est enfin résolue.
Je suppose que vous travaillez avec des zoom. Pourriez-vous noter la focale utilisée (dans l'histogramme), car elle a aussi un effet sur la PDC. Pour faire simple: une courte focale de 18 augmente la PDC. A l'inverse une longue focale: 200 isole plus le sujet.

Page:   1  2  3  »  Fin 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » OUTILS ET MATERIEL » Atelier photo didactique : la...