Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1  2 

SlowLife


Localisation : Allemagne
Messages : 229


Message privé Site Web
 

Re: Jardins de Maîtres Japonais (7) Nobuichi Urushibata

« Réponse : 25-02-2010 10:11 »

lanig a écrit:

Devoir payer pour bosser chez un maître, c'est un peu de l'arnaque au gaijin, àma. Il me paraît très improbable qu'un japonais accepte une telle situation.
Je partage ton avis.

Mais peut-être qu'il faut aussi bien distinguer le cas d'un gaijin qui va juste suivre une formation de celui qui va faire un véritable apprentissage.

Cordialement,

Thierry

Guest

Re: Jardins de Maîtres Japonais (7) Nobuichi Urushibata

« Réponse : 25-02-2010 13:56 »

lanig a écrit:

Il me paraît très improbable qu'un japonais accepte une telle situation.
Tu veux dire en tan qu'employeur ou employé ?

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1416


Message privé Site Web
 

Re: Jardins de Maîtres Japonais (7) Nobuichi Urushibata

« Réponse : 25-02-2010 19:56 »

Employé, of course. Employeur, je pense que c'est le rêve ultime de tout employeur, quelque soit son pays : faire payer ceux qui travaillent pour lui lollollol

Guest

Re: Jardins de Maîtres Japonais (7) Nobuichi Urushibata

« Réponse : 26-02-2010 08:52 »

Ce n'est pas un job, c'est un formation ...

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1416


Message privé Site Web
 

Re: Jardins de Maîtres Japonais (7) Nobuichi Urushibata

« Réponse : 26-02-2010 09:46 »

C'est toi qui a utilisé le premier les termes « employeur » et « employé » qui se rapportent spécifiquement à un travail et non à une formation. Je réponds à la question telle que tu l'as formulée.

La distinction formation / travail est pas facile à faire, n'importe quel stagiaire qui s'aperçoit qu'au bout de 2 semaines il fait le même travail qu'un employé régulier est « payé » pour le savoir.
Dans le cas ici, je pense que les gaijin qui payent 3 000 euros ne sont pas des débutants ayant chez eux des sérissas de chez Carrefour. Ils sont donc très rapidement productifs et économiquement rentables pour le maître. Ils pourraient probablement trouver ailleurs s'ils faisaient l'effort d'apprendre le japonais avant.

alexis


Localisation : Lyon
Messages : 1830


Message privé Site Web
 

Re: Jardins de Maîtres Japonais (7) Nobuichi Urushibata

« Réponse : 03-03-2010 21:45 »

On ne va pas polémiquer sur ce point.

Que ce soit un job ou une formation, c'est payant et ils travaillent effectivement et dur.

Maintenant ils apprennent, ils se font une sacrée expérience, donc ça peut aussi s'appeler un investissement ou une carte de visite, surtout quand on est jeune et qu'on veut apprendre un métier.

Page:   Début  «  1  2 

Index du forum » LE MONDE DU BONSAI » EXPOS, CLUBS, STAGES, GALERIES » Jardins de Maîtres Japonais (7)...