Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1  2  3  4    9  »  Fin 

Camille500

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 12-08-2005 09:11 »

"Tiscara a écrit:

Bonjour  MR Tiscara



>>. j aurai bien aimer maitriser le sujet mais je me pose encore des questions malgrés les réponses qui sont apportées .
<<

Bonjour  Tiscara

Voila, que toi aussi  tu te poses des questions  big_smile  big_smile  big_smile alors que tu as cité un article nikel sur le mékiri  :)comprend pas  :-

Michel Sacal


Messages : 14155


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 12-08-2005 22:46 »

Jean-Luc : il ne faut jamais hésiter à enlever les rameaux faibles (sur pins comme sur genévriers). Ils ne donneront jamais de bons rameaux.
Ils pompent un peu d'énergiet et c'est de l'énergie perdue pour le reste de l'arbre. De toutes façons, un jour ils sèchent...

Les mékiri précoces donnent un fort bourgeonnement apical, c'est vrai. Il faut effectivement faire une sélection de bourgeons l'hiver.
Mais quel est l'intérêt ?
Mieux vaut faire un mekiri en automne. c'est là que l'arbre a le maximum de réserves, surtout si on a fait une bonne fertilisattion d'automne.
Les réserves de fin de printemps sont là pour la lignification et la repousse d'automne. Elles sont moindres ou du moins non mobilisables pour un bourgeonnement global. elles ne sont pas programmées pour cela.

le mekiri d'automne permet un bourgeonnement global. L'arbre bourgeonne partout où des bourgeons latents sont susceptibles de sortir. Pas seulement aux extérmités comem avec le mekiri de juillet, mais en arrière aussi. Ce qui obligera aussi à une sélection de bourgeons l'hiver.

Ce mekiri d'automne était totalement méconnu en France avant disons 1998-1999. On l'a introduit avec Josep Maria Miquel et je me souviens très bien de reflexions "d'experts" du Sud Est qui me demandaient si j'allais bien en le préconisant, car eux ils ne connaissaient que celui de juillet. (et surtout ils ne savaient pas bien comment fonctionnait un arbre)

En fait c'est une question de physiologie de l'arbre. L'arbre ne fait pas ce qu'il veut. Il fait selon les saison et selon sa logique botanique.

Voilà. Je suis persuadé de la véracité de ce que j'écris.
D'autant plus qu'ayant eu la chance de discuter avec plusiuers grands maîtres japonais, j'ai retenu leur leitmotiv : ils sont effarés par notre méconnaissance de la culture de l'arbre.
Prélever, mettre en forme c'est bien, mais ce n'est pas tout. Il faut bosser la botanique.

bruno44


Messages : 2255


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 13-08-2005 10:52 »

d'ac avec toi, Michel

pour répondre à la question de Jean Luc
les branches faibles de pin sylvestre(puisque c'est le seul que je connais bien), sont, comme le dit Michel, plus ou moins condammeées, si tu as autour des branches fortes; maintenant les supprimer ne peut qu'apporter de la vigueur aux autres( dans quelles mesures, mystère ?)

je ne procède pas comme cela, concernant les fortes et les faibles
avant la première mise en forme d'un sylvestre, je fais la sélection des branches à conserver, qu'elles soient fortes ou faibles;c'est en fonction de leurs emplacements que je sélectionne, puis il y a culture, puis mise en forme

quatrefi


Localisation : Paris
Messages : 81


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 21-09-2005 00:25 »

Une question, peut on pratiquer le mekiri deux années de suite?

Christophe Durandeau

Animateur

Localisation : Bordeaux
Messages : 5754


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 21-09-2005 08:24 »

On ne fait le mekiri que sur les rameaux forts.
D'après ce que j'ai pu constater, les nouveaux rameaux issus d'un mekiri ne sont pas forcément assez forts après la saison de pousse pour que l'on puisse à nouveau y faire un mekiri. Mais certains rameaux que l'on a pas taillés l'année précédente (car trop faibles) sont maintenant assez développés pour être taillés.
Pour répondre à ta questioj, ouion peut faire le mekiri tous les ans, mais pas forcément sur les même rameaux.

Connaissez vous bonsai365 mon blog dédié au bonsaï ?

Cosmos98

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 22-02-2006 08:13 »

Bonjour,
Je croyais que cet article faisait le tour de la question.
Alors on sait quand il faut faire le mekiri mais on ne sait pas comment on coupe avec les ciseaux.
D'après le début du message on croit qu'on va tout savoir sur le mekiri mais il en manque un bout.
merci bonne journée

Christophe Durandeau

Animateur

Localisation : Bordeaux
Messages : 5754


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 22-02-2006 08:39 »

Qu'est ce qu'il te manque ? Sur le premier message on voit des rameaux de pin avec un trait où il faut couper.
Sur un pin tu coupes quasiment tout le rameau de l'année, en ne laissant que quelques aiguilles de l'année.
Sur un feuillu tu coupes sur le bois nouvellement lignifié, c'est à dire sur un rameau de l'année et sur la partie transformée en bois.

Connaissez vous bonsai365 mon blog dédié au bonsaï ?

bruno44


Messages : 2255


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 22-02-2006 08:49 »

Bonjour,

Alors on sait quand il faut faire le mekiri mais on ne sait pas comment on coupe avec les ciseaux.
quand la chandelle(pour les pins), ou quand le feuillage de l'année est sortie (feuillus), en règle, juillet, aout

Michel Sacal


Messages : 14155


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 22-02-2006 15:50 »

La coupe aux ciseaux est classique. La plus franche possible; Quoi d'autre ?

Cosmos98

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 22-02-2006 16:05 »

Bonjour ChristopheD, bonjour Bruno44
D'habitude, c'est plus explicite parce que Monsieur SACAL met des dessins. Avec des dessins, c'est plus lisible.

Bonjour Monsieur Sacal
Qu'est-ce que vous faites là ? pourquoi vous ne travaillez pas à faire votre deuxième manuel. Quand j'ai fini de lire et de relire le 1er pour la enième fois, à chaque fois je me dis "vivement le tome 2" et je trépigne d'impatience.
Si ça continue, c'est moi qui vais prendre racine et pas mes bonsais.

lusso

Modérateur

Localisation : Dijon
Messages : 7526


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 22-02-2006 16:36 »


Bonjour Monsieur Sacal
Qu'est-ce que vous faites là ? pourquoi vous ne travaillez pas à faire votre deuxième manuel. Quand j'ai fini de lire et de relire le 1er pour la enième fois, à chaque fois je me dis "vivement le tome 2" et je trépigne d'impatience.
Si ça continue, c'est moi qui vais prendre racine et pas mes bonsais.
Jette un oeil ici : http://www.edgbonsai-fr.com/Forum/viewtopic.php?t=6486

La page Facebook des Esprits de Goshin
bonsaiPA : les Petites Annonces du bonsaika

Groc

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 10-09-2006 16:08 »

Bonjour a tous!

Une petite question a répondre....

¿Combien d'anées peut avoir une branche de pin pour la faire bourgeonner en arrière avec le mekiri?

si elle peut pas bourgeonner il faudra faire une greffe ou penser un nouveau project.

Merci

matt


Localisation : Béziers
Messages : 4325


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 10-09-2006 17:37 »

J dirais qu'avec une bonne culture, on peut obtenir des bourgeons sur un bois de 3-4 ans maximum. Mais peut-être certain ont eu des expériences plus heureuses...

Al1


Localisation : Belgique
Messages : 5


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 10-09-2006 21:29 »

Bonjour !

Questions idiotes peut-ëtre ? 

Faut-il pratiquer une coupe droite ? en oblique ?
Doit-on appliquer du mastic sur la coupe ?

matt


Localisation : Béziers
Messages : 4325


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 10-09-2006 21:37 »

Les Japonais recommandent pour le pinus thunbergi de faire une coupe droite, ce qui stimule l'apparition de bourgeons tout autour de la section. Si l'on fait une coupe oblique, on peut plus stimuler une partie que l'autre.

Le mastic est inutile, la résine sèche vite, sur de tous petits rameaux.



Il n'y a pas de questions idiotes, il n'y a que des réponses idiotes

zaouali

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 26-09-2006 22:56 »

avez vous des experience de mekiri en septembre sur les parviflora qui réagissent a ce que je lits comme les sylvestres ?

fagus_yamadori

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 17-12-2006 15:19 »

moi la question que je me pose c de savoir s'il n'est pas dangereux de proceder a un mekiri au mois de juillet et/ou de septembre, surtout sur des gros rameaux. l'arbre est encore en activité et le risque de perte de seve est serieux et dangereux pour l'arbre. moi je procede fin de l'automne, debut de l'hiver. pour moi c une taille de structure ou alors j'ai rien compris au mekiri, c vrai que je ne connaissais pas le terme.

Michel Sacal


Messages : 14155


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 17-12-2006 17:07 »

Non, yamadori, aucun risque, ni en juillet, ni en septembre.
Par contre le mekiri aux dates que tu donnes, non !

Pour le parviflora je pense que juillet serait plus adapté

Yamadori : inscrits toi sur le site EDG Bonsai (cliques en haut sur la boule jaune) Même pseudo et même login que sur ce Forum.
Ensuite vas voir les articles
ici :

http://www.edgbonsai-fr.com/index.php?o … ;Itemid=75

Tu as un article sur le yamadori  wink

Et un sur le pincement du pin à deux aiguilles.

matt


Localisation : Béziers
Messages : 4325


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 17-12-2006 18:59 »

Bonjour,

j'ai fait des essais cette année:

*parviflora: mekiri en juillet: sur les rameaux forts, j'ai coupé la totalité des nouvelles pousses: bons résultats de rebourgeonnement. Pas touché aux rameaux faibles.


*sylvestris: mekiri (taille des nouvelles pousses en laissant 2 paires d'aiguilles) en septembre 2005: résultat, un bourgeon, rarement deux, aux extrémités au printemps 2006. Sur le même arbre, mekiri en juillet 2006: résultat : 3 ou 4 bourgeons par pousse, dès le début du mois d'aout.

Plusieurs facteurs pourraient être avancés pour expliquer cela: différence de vigueur du l'arbre entre 2005 et 2006. Mais il était rempoté depuis le printemps 2004. Et m'a semblé pousser à peu près de la même façon en 2005 et 2006.

Je pense plutôt à une question de climat, et d'exposition. Dans le nord de la France, l'arrière saison n'est pas assez chaude et ensoleillée pour bien stimuler le rebourgeonnement...

Ce ne sont bien sûr que des hypothèses, mais le fait est que le bourgeonnement suite au mekiri de juillet a été incomparablement meilleur que celui de septembre.

Je repense aussi à ce que disait Marco Invernizzi à propos des thunberg: en Italie, ou dans le sud de la France, il recommandait de fire cela courant juillet. Mais dasn le nord de l'Europe, lutôt en juin, pour que les nouvelles pousses ainet suffisamment le temps de forcir.

A suivre...

Michel Sacal


Messages : 14155


Message privé Site Web
 

Re: Définition du Mekiri

« Réponse : 01-04-2007 21:19 »

J'ai fait un mekiri en septembre dernier sur un pin noir d'Autriche.
Voici les résultats.
On voit la taille apicale.
J'ai taillé les aiguilles de 2 ans. Elles ne sont pas tombées. Et j'ai raccourci en plus celles de un an en zone apicale.

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/34857_IMG_3065.jpg

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/34858_IMG_3066.jpg

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/34859_IMG_3067.jpg

Page:   Début  «  1  2  3  4    9  »  Fin 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » CULTURE, TAILLES ET TECHNIQUES » Définition du Mekiri