Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   1  2  3    5  »  Fin 

Micheldupecq


Messages : 1188


Message privé Site Web
 

Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 16-04-2009 21:00 »

http://walterpallbonsaiarticles.blogspo … rench.html


Edité par:  natalensis
26-02-2011 21:37

toche


Messages : 2889


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 00:34 »

Merci Michel pour cette traduction, et merci également à Walter pour ce partage intéressant. wink

C’est un texte, pour le moins, novateur pour ne pas dire révolutionnaire.
Il va à l’encontre de bien des concepts habituels, mais il tient compte des évolutions et des nouveautés.

On aime ou on n’aime pas, le débat est ouvert, mais une chose est certaine, la qualité et la santé des arbres de Walter nous prouvent que cette façon de faire donne de très bons résultats.

pbo


Localisation : 33 (Gironde)
Messages : 2369


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 01:07 »

Merci beaucoup Michel de ce travail de traduction et de partage.
wink

danishka

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 07:51 »

Merci à l'un pour avoir fait la synthèse de son expérience et à l'autre pour en avoir fait la traduction  :-*
Jadhère tout à fait à son passage sur la fertilisation. Le fait de lessiver les subtrats par des arrosages intensifs est compensé par une "sur-fertilisation".

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1419


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 07:58 »

Merci aussi à Michel.
Juste un commentaire sur la fertilisation : je pense que W. Pall engraisse moins qu'il ne le croit, tout simplement par parce que avec de l'engrais liquide sur un substrat très drainant et abondamment arrosé, la dilution est très rapide, Lolounette a expliqué cela quelque part dans le forum. Ceci dit, son agnosticisme vis à vis des substrats rejoint tout à fait les connaissances issues de la recherche en horticulture.
[quote author= William C. Fonteno]Plants don't care about what is in you mix, they care about what it provides.

cramassouri

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 08:43 »

tres tres interessante cette synthese sur les substrats de w pall! tongue
ca fait bien avancer les choses je pense
merci michel ausi alors... smile

danishka

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 09:07 »

Attention cependant, ce texte est écrit par un cultivateur très expérimenté et s'adresse à ce même genre de cultivateur  wink Il est important de maitriser totalement le fonctionnement du végétal et ses réactions par rapport à n'importe quelle situation, pour tirer un parti judicieux et sans risque pour les arbres, de ce texte.

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1419


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 09:21 »

Je suis tout à fait assez en désaccord avec ce genre d'affirmations qui rejoint ce qui a été dit sur la fertilisation après l'arrosage.
Les plantes se fichent pas mal de qui les arrose, et les lois de la chimie sont indifférentes à la personne réalisant les dilutions : il s'agît d'un système de culture, et tant que le système est mis en œuvre rigoureusement, n'importe qui peut l'utiliser.
Simplement, si on utilise un autre système de culture, il faut faire la transition sur une partie de la collection (ceux qui ont le moins de valeur) pour ajuster certains paramètres, en particulier la concentration de l'engrais qui est le seul point pouvant vraiment être à l'origine de problèmes.

jeanluc


Localisation : Charleroi Hainnaut Belgique
Messages : 2878


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 09:28 »

lanig a écrit:


il s'agît d'un système de culture, et tant que le système est mis en œuvre rigoureusement, n'importe qui peut l'utiliser.
A condition d'utiliser les bons substrats  wink

" Pour faire du bonsaï, il faut un arbre, un homme, une paire de ciseaux et beaucoup, beaucoup d'amour..." John Naka

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1419


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 09:32 »

Mais comme le dit W. Pall, il s'agît d'un tout : substrat + fertilisation + arrosage. S'il manque un des ingrédient, ce n'est plus *ce* système.

toche


Messages : 2889


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 09:59 »

et tant que le système est mis en œuvre rigoureusement, n'importe qui peut l'utiliser.
Oui, et en fait non. smile

C’est vrai que n’importe qui peut appliquer cette technique … pour autant d’avoir les connaissances de base pour le faire.

Je ne mets absolument pas en doute la façon de faire de Walter, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il a, plus que largement, les connaissances  pour gérer cette méthode.
Si un problème se présente, il saura prendre immédiatement les bonnes décisions pour le résoudre.
C’est une technique pointue, qui demande un suivi, une attention constante et surtout et un coup d’œil à toute épreuve.

Un débutant qui ne maitrise pas les bases de la culture du bonsaï telles que : arrosage, substrat, fertilisation … risque d’aller au-devant de gros problème avec ses arbres.
De plus, son manque de connaissance ne lui permettra pas de prendre les bonnes décisions pour réagir.

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1419


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 10:26 »

Et donc en conséquence, tu suggères aux débutants d'aquérir un savoir faire qui aura comme intérêt principal de les préparer à l'abandonner pour en acquérir un autre ?

C'est un petit peu comme dire « avant de passer aux substrats drainants, il faut savoir utiliser les substrats traditionnels 1/3 sable, 1/3 argile et 1/3 ? (zut j'ai oublié) ». Quel intérêt ?

Il me semble plus rationnel de proposer aux débutants d'acquérir leur savoir faire sur un système qu'il garderont définitivement. Ils feront des erreurs ? Tous les débutants en font, et il n'y en aura a priori pas plus dans ce cadre que dans un autre.

Il me semble plus important plutôt que de faire une dichotomie débutant/avancé, d'essayer de voir ce qui n'est pas transposable tel quel partout. Par exemple, W. Pall utilise de la tourbe non neutralisée par de la chaux, mais il possède une eau très calcaire. Perso, j'ai de l'eau très douce donc je prends de la tourbe à ph 6-6,5.

Le problème se pose plutôt pour ceux qui ont acquis un bon savoir faire dans une méthode traditionnelle, pour cela, s'ils sont satisfait de leurs résultats, il me semble urgent...de ne pas en changer.

toche


Messages : 2889


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 10:45 »

Et donc en conséquence, tu suggères aux débutants d'aquérir un savoir faire qui aura comme intérêt principal de les préparer à l'abandonner pour en acquérir un autre
Non, pas du tout, je suggérer à la personne qui va acheter une Ferrari d'apprendre d'abord le code de la route.

On ne peut pas appliquer une technique de pointe sans en connaitre un minimum sur le sujet, c'est aussi simple que ça.

jeanluc


Localisation : Charleroi Hainnaut Belgique
Messages : 2878


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 11:56 »

je crois qu'il faut oser passer au substrats drainants,

beaucoup sont frileux de par le fait qu'il n'y a pas de terre et puis le reste, arrosage et engrais coule de source.

beaucoup de personne n'ose pas fertiliser de trop de peur de bruler ou autre,  donc je suis d'accord avec Toche, je pense qu'il faut se faire sa propre idée et puis on progresse  wink

J-L

" Pour faire du bonsaï, il faut un arbre, un homme, une paire de ciseaux et beaucoup, beaucoup d'amour..." John Naka

JeanJacques


Localisation : Saint Malo, au paradis
Messages : 364


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 12:18 »

Mon expérience de la culture avec substrat drainant est toute neuve. J'ai du vaincre un scepticisme tenace! J'avais commencé par des demies mesures qui se sont révélées très mauvaises. Heureusement, j'avais pour moi, l'habitude de faire la différence entre une plante en souffrance ou en bonne santé.

Ceci étant, lire et comprendre les nombreux passionnés, donne beaucoup de pistes et chacun doit se faire son opinion. Suivre des voies "révolutionnaires" demande des bases affirmées et sous tendent un certain isolement.

N'est pas Walter Pall qui veut. Je me souviens d'un sujet ou un de nos modérateurs demandait au regretté Michel, d'apporter la contradiction sur un sujet controversé, au motif que Michel avait la légitimité pour le faire.

Il faut oser, il faut estimer ses moyens et se souvenir qu'une vérité se mesure  à un grand nombre d'observations.

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1419


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 13:04 »

Toche a écrit:


On ne peut pas appliquer une technique de pointe sans en connaitre un minimum sur le sujet, c'est aussi simple que ça.
Si on pense effectivement que c'est une méthode « pointue », c'est sûr que cette conclusion s'impose.
Mais méthode minoritaire ne veut pas forcément dire pointue, au contraire, sur son blog W. Pall explique souvent le *peu* d'attention qu'il porte lors de l'arrosage de chaque arbre et comment il n'a *aucun* problème pour se faire remplacer lors de ses nombreuses absences par des gens qui ne sont pas spécialement compétents pour la culture du bonsai. D'une certaine manière, c'est une méthode « semi-industrielle » qui  convient à son style de bonsai mais pas forcément à d'autres styles.
À l'opposé dans la difficulté, je placerais la méthode de Murata (voir les magnifiques articles de France Bonsai à son sujet), basée sur une certaine restriction en eau et en engrais. Nul doute pour moi que faire du bonsai « à la Murata » demande un apprentissage de l'arrosage et de la fertilisation autrement plus exigeant que la méthode « W. Pall».

lolounette


Localisation : 63 Puy-de-Dome
Messages : 3480


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 13:21 »

Je ne prétends pas avoir la connaissance de Walter en ce qui concerne la culture des bonsai, mais je m'amuse à constater que mes connaissances dans la culture des orchidées m'a amené au même substrat et aux mêmse pratiques de fertilisation / arrosage que lui...


J'utilise un mélange tourbe blonde / pouzzolane / zéolithe pour quasiment tous mes bonsai (sauf un érable qui est en 100% zéolithe pour expérimentation) toutes essence confondues : seules les proportions de ces éléments changent. J'ai choisit cette combinaison parceque ce sont des ingrédients que je trouve facilement dans toutes les jardineries chez moi (sauf la zeo que j'achète a la convention chaque année  ;D)...

Je fertilise avec de la corne torréfiée ajoutée directement dans le substrat au rempotage (en engrais de fond riche en azote pour les pré-bonsaï : ça remplace la fiente de poule de Walter) + un engrais organique en granulé 1er prix du commerce en surface du pot une fois par mois quand l'arbre pousse + de l'engrais chimique en poudre dilué dans l'eau d'arrosage plusieurs fois par mois quand l'arbre pousse (remplace l'engrais Aldi de Walter).  Ça peut sembler beaucoup mais pas tant que ça puisque les arrosages sont abondants et au final ça permet juste que l'arbre ai de l'engrais et de l'eau en libre service pendant la periode de pousse.  Evidemment pour le moment je précise que je n'ai pas d'arbres finis, ils sont tous en formation...

Pour l'arrosage je le rejoins également à 100% : ces substrats composés d'éléments granuleux et de tourbe blonde de qualité sont absolument non asphyxiants pour les racines même mouillés. On peut donc arroser autant qu'on veux L'IDÉAL étant que le substrat reste légèrement moite en permanence (jamais détrempé ni surtout complètement sec). Si j'affirme cela c'est que je l'ai testé sur des orchidées qui sont 1000 fois plus sensibles à l'asphyxie des racines que nos arbres (et pour cause : dans la nature elles poussent complètement sans substrat perchées sur les branches des arbres). Si elles poussent dans ces mélanges tourbeux maintenus toujour légèrement moite c'est que ça ne pose aucun soucis pour nos bonsai   wink

On peut donc arroser très souvent sans aucun soucis et sans précaution particulière : chez moi ma fille de 12 ans arrose souvent les arbres et elle a juste pour consigne de tout mouiller en 2 passages successifs.

Evidemment c'est une toute autre histoire pour les substrats qui contiennent du terreau, de la glaise, de la terre de jardin, de l'akadama molle compactée ou de la tourbe brune : ces composants sont asphyxiants une fois humides et DOIVENT imperativement sécher entre 2 arrosages sous peine de faire pourrir les racines...

Encore une fois je précise que je n'ai pas d'arbres finis pour le moment. Avec ceux la la gestion de la fertilisation et de l'arrosage est peut être un peu differente car on cherche à limiter la croissance et à réduire les entre-nœuds, mais je n'en suis pas encore la...  :smile


meushi


Messages : 34


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 13:37 »

Pour les entre-noeuds, on peut avoir des surprises wink

Dans mes caisses de culture, j'utilise du petit calibre avec énormément d'engrais bio solide et des apports en minéral liquide. Ca m'a donné beaucoup de ramifications avec des petites feuilles et des entre-noeuds très courts... plus de branches avec plein de petites feuilles => le tronc épaissit assez bien aussi et j'ai beaucoup plus de choix pour les branches relais.

J'utilise maintenant le même substrat que Walter avec un engrais de fond proche de l'or brun bouchon. Arrosage à fond tous les jours voire plusieurs fois par jour si il fait sec.

danishka

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 13:55 »

Il faut tout de même bien se mettre dans l'idée que la méthode de Mr Pall n'est pas la seule méthode qui fonctionne pour avoir de beaux arbres et que ce n'est pas parce que vous utiliserez cette méthode que vous aurez les mêmes résultats que lui  ;D
Le bonsaï est comme un puzzle : un assemblage de plusieurs choses (ce que dit très bien Walter d'ailleurs) si on ne maitrise pas toutes les pièces il y a forcément des retombées sur nos arbres. C'est pour cela que nous recommandons la prudence à la lecture de cet article et que nous insistons sur ce fait. Il ne s'agit pas de convaincre les uns ou les autres mais d'échanger nos savoirs, nos expériences, nos résultats bons ou mauvais, de transmettre nos connaissances pour qu'un maximum de personnes y trouvent des réponses à leurs questions et à leurs attentes, de façon à ce que la culture de leurs arbres soit une réussite.

meushi


Messages : 34


Message privé Site Web
 

Re: Les Substrats - La méthode W. Pall

« Réponse : 17-04-2009 14:59 »

Et à l'inverse, ce n'est parce qu'on utilse des substrats et des engrais beaucoup plus chers qu'on a de meilleurs résultats. Là j'utilise un substrat fabriqué localement (15€/50L) et un engrais fabriqué localement (6€/6Kg, 10€/25Kg) qui me donnent des résultats semblables ou supérieurs aux substrats/engrais importés que j'ai utilisés dans le passé.

Je questionne quand même franchement la logique d'import de substrat dont la vaste majorité du prix final constaté est le transport, les taxes et la marge des intermédiaires. Au cours actuel, le sac de 18L d'akadama coûte 3€60 en magasin au Japon. Je ne pense pas qu'ils utiliseraient l'akadama au prix que nous payons. Pour référence, la zéo qu'ils importent est vendue moins cher que l'akadama en magasin.

Le bonsai est effectivement un puzzle, mais je pense vraiment que substrat/arrosage/engrais ne sont pas des pièces déconnectées mais bien trois choses sur une même pièce de ce puzzle.

Page:   1  2  3    5  »  Fin 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » CULTURE, TAILLES ET TECHNIQUES » Les Substrats - La méthode W. Pall