Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1    63  64  65 

AlainK


Localisation : Olivet - 45
Messages : 1113


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 01-11-2018 21:52 »

Vinz93 a écrit:

Cela consiste juste à reproduire ce qui se passe dans la nature.

La matière organique se retrouve en surface puis est digérée par les micro-organismes du sol.

Celà va plus vite dans un sol "vivant" qu'une mise en tas qui engendre un écoulement du purin.

Ça se vérifie lorsque l'on prend le temps d'observer le nombre de turicules de vers de terre.

En cas de travail du sol, aussi minime soit-il, cela engendre un traumatisme aux niveau de la microfaune.

Les bactéries vivent en milieu anaérobie.

Une aération importante (labour) engendre la minéralisation de l'humus (destockage du carbone).

Pour éviter que ça se disperse avec le vent, on peut recouvrir de matière fine comme de la tonte de pelouse ou de copeaux de bois.

Par chez moi, c'est plus les merles qui dispersent que le vent.

J'ai disposé des bordures avec des planches de coffrage pour limiter celà.

Au printemps, il est possible de disposer une bâche noire d'ensilage pour réchauffer le sol et la litière et accélérer la décomposition des résidus.

Dans la nature, le sol n'est jamais à nu.

Soit il y'a de la végétation (engrais verts et cultures, végétation spontanée) soit il est recouvert de matière organique (mulch, paillage, litière).

Un sol nu est soumis aux radiations UV et à l'érosion, se compacte...

Je suis en sol lourd et argileux mais en fonctionnant de la sorte, les vers de terre et les taupes se chargent de "labourer" et ameublir le sol à ma place.

Je ne constate aucun problème ni dégâts, le taux de matière sèche et la gustativite des fruits et légumes sont augmentées.

Moins de problème phytosanitaire, moins de boulot.

Dans le thème du compostage, il faut distinguer les matières riches en carbone (bois, paille) et celles qui sont riches en azote (tontes, épluchures, fumier).

On parle de rapport C/N.

Il faut trouver une juste proportion des deux éléments.

Trop de carbone bloque la végétation (faim d'azote), trop d'azote entraîne une turgescence des plantes, des problèmes phyto, une pollution (nitrate et ammoniac).

La technique de la couche chaude consiste, au contraire, à disposer des andains épais de matière pour bénéficier de la chaleur engendrée par la fermentation (chauffage passif).
Cette méthode est intéressante pour des cultures précoces et ou en complément d'une serre ou châssis (maintien une température hors gel, libère du CO2 assimilable pour les cultures).

L'essai le plus simple à réaliser à échelle domestique est de couvrir constamment son potager ou massif avec de la paille et s'éparpiller par dessus les épluchures, coquilles d'oeufs, etc...
Sages conseils. Merci.

Club FFB : Le Renouveau du Bonsaï, 45 Olivet - http://www.rdb45.fr/

corto35


Localisation : Saint malo
Messages : 581


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 01-11-2018 21:52 »

Je pratique un peu comme vincz.Moi j'ai taillé à ras en laissant le racinaire et semer un engrais vert pour protéger le sol durant l'hiver un sol ne doit pas rester à nu sinon tu peux aussi pailler comme indiquer.
Je bêche plus pour ne pas perturber les horizons du sols.

Vincz les videos ou sites dont tu parles.Moi je suis pas sûr que tout le monde est à mêmes de les suivres car ça demande quelques pré requis et ces videos sont pour certaines orientés pro,sinon y a aussi plein de video sur le net ou de site abordant la permaculture, l'agro écologie ou d'autres façon saines de cultiver.

Merci pour les infos transmises ;-).

@+

AlainK


Localisation : Olivet - 45
Messages : 1113


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 01-11-2018 21:53 »

Vinz93 a écrit:

Mieux vaut recouvrir ton sol avec de la paille ou autre matière fraîche (tonte, feuilles mortes, etc...).

Le terreau est de la matière organique digérée qui ne donne pas à manger aux micro-organismes, on parle alors d'amendement.

La litière en surface isolera la vie du sol des grands froids hivernaux et lui fournira le gîte et le couvert.

Il en va de même avec les légumes.

Lorsque la culture est terminée, mieux vaut couper à raz en laissant le système racinaire dans le sol plutôt que d'arracher et les résidus en surface.

Les residus racinaires alimentent la vie du sol.

Les apports en surface permet aussi d'augmenter la porosité du sol par les allers retours des vers de terre.

Je suis parti d'un potager travaillé traditonnellement au motoculteur et il m'a fallu environ 2 ans de paillage constant pour que la population de champignons, vers de terre et autres bestioles soit suffisante pour s'autogerer et une année de plus pour que la population de limace se régule par les auxiliaires.

J'ai arrêté l'emploi de ferramol et utilise des nématodes qui parasitent les gastéropodes.

En début de printemps, je sème de la moutarde une semaine ou deux avant les légumes.

Les limaces s'attaquent à la moutarde dont elles sont friandes ce qui laisse le temps aux légumes de devenir suffisamment forts pour surmonter les assauts.

J'ai installé cette année un petit bassin qui attire grenouilles et crapauds friands de limaces.

On ne cherche pas à éradiquer les problèmes mais à comprendre le fonctionnement pour jongler avec...

Une couverture permanente du sol permet de conserver l'humidité, limite les "mauvaises herbes" et amende le sol progressivement en humus.

Il y'a quelques vidéos intéressantes sur youtube du groupe "Maraîchage Sol Vivant" pour se familiariser à l'agroecologie.

À la différence de la "permaculture" qui est à l'origine un courant philosophique, l'agroecologie est un ensemble de techniques culturales qui est étudié de manière plus scientifique.

Quelques vidéos parmi d'autres :
https://youtu.be/pWzhxRegK0Q

https://youtu.be/rJfHF9y-YjE
Très bons conseils, merci.

wink

Club FFB : Le Renouveau du Bonsaï, 45 Olivet - http://www.rdb45.fr/

Vinz93


Localisation : Haute-Normandie 76
Messages : 304


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 03-11-2018 15:48 »

corto35 a écrit:

Je pratique un peu comme vincz.Moi j'ai taillé à ras en laissant le racinaire et semer un engrais vert pour protéger le sol durant l'hiver un sol ne doit pas rester à nu sinon tu peux aussi pailler comme indiquer.
Je bêche plus pour ne pas perturber les horizons du sols.

Vincz les videos ou sites dont tu parles.Moi je suis pas sûr que tout le monde est à mêmes de les suivres car ça demande quelques pré requis et ces videos sont pour certaines orientés pro,sinon y a aussi plein de video sur le net ou de site abordant la permaculture, l'agro écologie ou d'autres façon saines de cultiver.

Merci pour les infos transmises ;-).

@+
Je préfère partager des liens sérieux orientés pro car la permaculture est malheureusement devenu un effet de mode dans lequel se sont engouffrés beaucoup de personnes ("designer", organismes de formation, etc...) qui parlent beaucoup trop mais qui n'ont pas d'expérience de terrain et encore moins de données chiffrées.

Je fuis ce genre d'organismes et de liens et préfère me référer à des personnes compétentes qui ont une approche plus concrète.

Il convient, à l'échelle individuelle, de reprendre les connaissances à zéro et d'observer ce que mère nature fait depuis plusieurs millions d'années, observer identifier et étudier la biodiversité locale pour essayer d'en tirer parti.

Disposant de grosses ressources en déchets verts que personne ne veut, cela me permet d'augmenter considérablement le taux d'humus de mon sol, séquestrer le carbone, moins subir les aléas climatiques et obtenir des cultures plus saines.

Celles ci présentent un potentiel organoleptique et un taux de matière sèche plus importants (comparaison entre la tomate espagnole hydroponique gavée de flotte et la tomate ancienne rustique goutu).

C'est le moment de pailler le jardin pour protéger le sol des frimas hivernaux alors n'ayez pas peur d'en mettre trop (plus de matière organique, plus de vie)...

N'hésitez pas à contacter les élagueurs et paysagistes locaux pour vous faire livrer de la matière organique en vrac.

C'est bien plus intéressant sur le long terme d'entretenir la vie du sol que d'amender avec de la matière morte (compost).

On peut comparer celà à une forme d'alchimie : transformer la "merde" des autres en "or" noir (humus et microbiologie).

corto35


Localisation : Saint malo
Messages : 581


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 03-11-2018 22:40 »

Oui mais il faut permettre aux gens d'acquérir les connaissances qui leur permettront d'aller vers les sites pros.C'est ce que je veux dire.Tout le monde n'a pas ces connaissances et les bases pour les comprendre.Sur le forum y a des gens avec un tas de niveaux différents.Et ce que tu exprimes et ton point de vue.Comme pour tout y a du bien et du moins bien.Faut pas généraliser non plus.

Et la perma ne concerne pas que l'agriculture entre (), c'est aussi une philosophie qui peut s'appliquer à d'autres domaines.

@+

Vinz93


Localisation : Haute-Normandie 76
Messages : 304


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 11-11-2018 16:08 »

Une intervention de Konrad Schneider qui résume la fertilité des sols de façon "simple":
https://youtu.be/MO2RhBeGcQw

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 11:53 »

Ready pour cette année.
700 kg de compost à été étalé cette hiver.
Le sol est maintenant près pour les repiquages http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/mini_B04AF246-A71D-4776-AB9A-46D3D1C69E27.jpeg

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 11:54 »

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/mini_CE793E35-3330-4AB4-A397-49D4AC20AB31.jpeg

En 6 ans c’est presque à mon avis plus de 8 tonnes recyclé

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 11:57 »

Depuis 2014 l’envergure des semis de fruitiers est impressionnante

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/mini_1C9587D8-AF37-4BE4-826E-8311D941E1D8.png

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 12:02 »

Vinz93 a écrit:

Je découvre ce post fort intéressant et cela me rassure que d'autres personnes sont sur cette même démarche.

J'avais créé un post de discussion concernant les traitements bio et l'utilisation d'extraits végétaux fermentés.

Au vue du peu d'intérêt que cela a suscité, si Oshu l'autorise, il pourrait être intéressant de fusionner ces deux posts.

Je me permet de proposer cela car je commence à me lasser à petit feu de faire du monologue et passer du temps  à écrire des messages dans le vide...

Je pratique dans mon coin et dans l'ombre l'agroecologie et la conservation de fruits et légumes anciens et oubliés ainsi que des légumes perpétuels.

La constitution de ce potager verger conservatoire me permettra de servir de base en vue de développer une activité professionnelle dans le domaine du maraîchage (illégal car les variétés cultivées ne sont pas inscrites au catalogue officiel. CF codex alimentarius).

Je ne fais quasiment plus de travail du sol et me contente de faire des apports important de matière organique.

Je constate une biodiversité et une aggradation du sol en constant développement.

J'utilise principalement du broyat de branches issu de mon activité professionnelle en élagage avec des compléments de tontes de gazon et tailles de haies.

Je ne pratique plus le compostage traditionnel en tas (sauf dans le cas de couches chaudes) car il y a des pertes sous forme de carbone et méthane.

Le "compostage" de surface me paraît plus sain et respectueux de l'écologie du milieu.
Je n’avais pas vus les discussions.
Je vais relire tes messages ..

Cette espace est pour tous donc tu as raison de donner ton avis

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 20:57 »

Vinz93 a écrit:

Cela consiste juste à reproduire ce qui se passe dans la nature.

La matière organique se retrouve en surface puis est digérée par les micro-organismes du sol.

Celà va plus vite dans un sol "vivant" qu'une mise en tas qui engendre un écoulement du purin.

Ça se vérifie lorsque l'on prend le temps d'observer le nombre de turicules de vers de terre.

En cas de travail du sol, aussi minime soit-il, cela engendre un traumatisme aux niveau de la microfaune.

Les bactéries vivent en milieu anaérobie.

Une aération importante (labour) engendre la minéralisation de l'humus (destockage du carbone).

Pour éviter que ça se disperse avec le vent, on peut recouvrir de matière fine comme de la tonte de pelouse ou de copeaux de bois.

Par chez moi, c'est plus les merles qui dispersent que le vent.

J'ai disposé des bordures avec des planches de coffrage pour limiter celà.

Au printemps, il est possible de disposer une bâche noire d'ensilage pour réchauffer le sol et la litière et accélérer la décomposition des résidus.

Dans la nature, le sol n'est jamais à nu.

Soit il y'a de la végétation (engrais verts et cultures, végétation spontanée) soit il est recouvert de matière organique (mulch, paillage, litière).

Un sol nu est soumis aux radiations UV et à l'érosion, se compacte...

Je suis en sol lourd et argileux mais en fonctionnant de la sorte, les vers de terre et les taupes se chargent de "labourer" et ameublir le sol à ma place.

Je ne constate aucun problème ni dégâts, le taux de matière sèche et la gustativite des fruits et légumes sont augmentées.

Moins de problème phytosanitaire, moins de boulot.

Dans le thème du compostage, il faut distinguer les matières riches en carbone (bois, paille) et celles qui sont riches en azote (tontes, épluchures, fumier).

On parle de rapport C/N.

Il faut trouver une juste proportion des deux éléments.

Trop de carbone bloque la végétation (faim d'azote), trop d'azote entraîne une turgescence des plantes, des problèmes phyto, une pollution (nitrate et ammoniac).

La technique de la couche chaude consiste, au contraire, à disposer des andains épais de matière pour bénéficier de la chaleur engendrée par la fermentation (chauffage passif).
Cette méthode est intéressante pour des cultures précoces et ou en complément d'une serre ou châssis (maintien une température hors gel, libère du CO2 assimilable pour les cultures).

L'essai le plus simple à réaliser à échelle domestique est de couvrir constamment son potager ou massif avec de la paille et s'éparpiller par dessus les épluchures, coquilles d'oeufs, etc...
Presque d’accord avec tout...

Le bonne recette c’est l’expérience et les apports de matières premières pour le sol ..

Peu importe le processus et procédé l’important c’est d’alimenter une chaîne sans fin ...

Trop d’azote ou trop de carbone, c’est pas grave le sol sait le réguler sans vous .

Le but est de nourrir un ensemble mais comme un estomac celui-ci peut attraper une indigestion.

Il n’y a pas de bonne méthode mais que des gestes simples pour redonner à la nature ce qui lui est volé à l’échelle mondial.
Nous sommes des envahisseurs égoïstes

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

AlainK


Localisation : Olivet - 45
Messages : 1113


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 21:06 »

oshu a écrit:

(..
Le sol est maintenant près pour les repiquages (...)
Un sacré bout de terrain, super bien exploité.

Bravo pour cette nature si bien traitée up

Club FFB : Le Renouveau du Bonsaï, 45 Olivet - http://www.rdb45.fr/

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 21:55 »

Nous sommes devenus des agents pathogène...

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

oshu

Animateur

Localisation : Bzh
Messages : 2886


Message privé Site Web
 

Re: permaculture

« Réponse : 10-04-2019 22:01 »

oshu a écrit:

reste les allées a faire et puis ensuite c'est la nature qui va travailler .
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/IMG-4659-Copier.JPG
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/IMG-4649-Copier.JPG
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/mini_IMG-4713-Copier.JPG
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/mini_IMG-4716-Copier.JPG
les premiers légumes bio 3 semaines après!
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/2587/mini_IMG-4717-Copier.JPG


je vous montrerai l'évolution du jardin .
il reste des détails pour que la faune et la flore s'installent mais par rapport au début cet espace va reprendre vie petit à petit.
merci pour les réactions et souvenez-vous de l'impact de vos gestes sur l'Environnement car ils ont des conséquences invisibles mais bien réelles.

pierre
LOL depuis cette photo mes garçons ont grandi, les fruitiers aussi

" Les puissants supposés qui s'adressaient à des imbéciles supposés sont en voie d'extinction. Une nouvelle démocratie du savoir est en marche. Désormais, la seule autorité qui peut s'imposer est fondée sur la compétence. " Michel Serres

Page:   Début  «  1    63  64  65 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » LE BONSAI BRIC A BRAC » permaculture