Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   Début  «  1  2  3  4 

JPO2


Localisation : nord isère
Messages : 1722


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 03-12-2012 08:12 »

Il faut faire attention à l'espèce et à la région dans laquelle on marcotte, les marcottes en photo ont été réalisées très au SUD ( corse ? ) , sur des phénicie apparemment , les oxycédrus sont beaucoup plus compliqués et surtout , çà marche beaucoup moins bien dès qu'on passe au nord d'une ligne LYON /BORDEAUX .

BONSAI : "un concentré de temps et d'espace" A. MONTAGNE

Laurent_D

Modérateur

Localisation : 51
Messages : 4353


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 03-12-2012 18:15 »

En général, il est préférables de bien protéger les arbres travaillés (ligaturage, torsion) du froid.
L'arbre a subi des stresssss qui ne sont pas oubliés avec de l'engrais à l'automne.

thanh


Localisation : marseille
Messages : 1185


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 10-07-2016 06:42 »

Je lis,je relis ,je crois comprendre la culture des genévriers.
Mais je n'ai pas trouvé pourquoi je n'arrive pas à cultiver l itoigawa chez moi.Sargenti ça va,genevriers de jardin ok .Le prochain itoigawa aura du bon terreau mélangé dans son substrat. Il faut que j'en reprends encore un .

Pas de problème .... que des solutions

bonsaika35


Localisation : Rennes
Messages : 391


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 10-07-2016 09:27 »

Je pense que avec l'itoygawa tu as le même  problème que moi qui cultive sur une terrasse  en plein cagnardeur.la sécheresse atmosphérique. Il ont à prioris besoin d'une bonne hygrométrie ne l'air.
J'en ai plusieurs à divers stades de formation  et je n'arrivais pas à les faire évoluer. Cette année  je les ai emmener  cher un pote à la campagne.  Ils ont démarré en trois jours.
Je pense que quelque soit l'exposition de l'arbre le facteur primordial  est l'humidité de l'air là où ou tu les cultive.

J'ai beaucoup d'autre variété  à aiguilles et à écailles et l'itoygawa  est à mon avis le plus sensible à l'humidité  de l'air.

fabizen

Modérateur

Localisation : Valenciennes
Messages : 3379


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 10-07-2016 10:11 »

Pareil que Pascal..
Mes junips placés en plein cagnard en bord de rivière jaunissent dès les premiers jours de soleil (pourtant c'est humide),
Dès que je les mets à l'ombre, ils reverdissent en quelques jours et retrouvent leur vigueur !!!

Le bonsaï, un rapport à la nature et au temps, au fil des saisons, et beaucoup de passion..

bonsaika35


Localisation : Rennes
Messages : 391


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 10-07-2016 16:16 »

fabizen a écrit:

Pareil que Pascal..
Mes junips placés en plein cagnard en bord de rivière jaunissent dès les premiers jours de soleil (pourtant c'est humide),
Dès que je les mets à l'ombre, ils reverdissent en quelques jours et retrouvent leur vigueur !!!
.

Cher moi il ne jaunissent  pas mais je n'ai que des poussent faibles à aiguilles et l'arbre ne prend pas de vigueur.

sam34

Animateur

Localisation : Montpellier
Messages : 3125


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 11-07-2016 11:48 »

je ne cultive que des genévriers locaux : phénicie, rastrera et cade.
Un an après le prélèvement ils sont en plein soleil, toute l'année et ils "pètent" la forme.
Je peux vous joindre quelques photos si cela vous intéresse.

Le chemin qui méne à la paix interieure consiste à terminer les choses que tu as commencées

marco54


Localisation : nancy
Messages : 69


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 12-07-2016 14:23 »

Un cade et une petite phoénicie dans mon jardin, mi ombre l'été et plein soleil le reste de l'année, engrais liquide et foliaire une fois par semaine.

- Ils aiment l'eau, substrat toujours humide, rosée tout les matins, assez humide en Lorraine, ça aide bien.
- Automne dernier, mise en forme du cade, suivi d'un hiver et d'un printemps très gris et pluvieux, très peu de lumière, pas mal de dégâts sur le cade. Plus de mise en forme à l'automne dans ma région, le soleil et la lumière ont un rôle important sur la reprise de l'arbre après mise en forme.
- Le point positif est que l'ensemble du feuillage a été renouvelée.

- Rempotage de la p"tite phoénicie au printemps, reprise en serre, mais assez galère pour la sortir à l'air libre.
Elle a fait régulièrement des allers retours en serre avec pulvérisation d'eau. Taille des parties faibles intérieures sans toucher aux pointes.

burkfasst


Localisation : lorraine
Messages : 178


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 12-07-2016 20:56 »

à Marco :tu appliques la même technique pour le chinesis de jardinerie ?

marco54


Localisation : nancy
Messages : 69


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 12-07-2016 21:19 »

burkfasst a écrit:

à Marco :tu appliques la même technique pour le chinesis de jardinerie ?
Jamais cultivé d'autres junips, désolé!

sam34

Animateur

Localisation : Montpellier
Messages : 3125


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 02-08-2016 11:51 »

le pire quand on mets des genévriers en serre c'est le sevrage, ils s'habituent très bien au climat artificiel de la serre et quand ils sortent la chute brutale du taux d’hygrométrie et les courants d'air leurs sont souvent fatal.

1 je laisse la porte de la serre et les aérateurs ouverts
2 quelques jours plus tard je rapproche l'arbre jusqu'à le mettre devant la porte de la serre
3 une semaine après je le sort pour lr mettre à l'abri du vent et à mi ombre
4 si tous se passe bien 1 mois après la sortie de la serre il se retrouve au soleil.

malgré toute ces précautions j'ai réussi à perdre 2 cades qui avait passé 11 mois en serre qui avait repris et poussaient comme des furieux, puis 2 mois pour le sevrage de la serre et ils ont séché brutalement 4 mois plus tard...

Le chemin qui méne à la paix interieure consiste à terminer les choses que tu as commencées

thanh


Localisation : marseille
Messages : 1185


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 25-01-2017 09:37 »

J'ai le sentiment que malgré tout ce que j'ai appris jusqu'à maintenant ,ehbe sa culture est encore difficile pour moi.J'arrive à comprendre le pin ,et les feuillus bien sûr.

Le Sargenti et l'Itoïgawa  aiment l'ombre , l'humidité , l'engrais .Cet année avec quelques jours de froid , à Marseille .Ils ont morflé ,le feuillage a pris un ton vert terne en bout de branches sur tout l'arbre . Pourtant mon orme de Chine qui est à côté à continué sa pousse ,mon petit ficus n'a pas souffert Enfin tout le reste va bien .

Vos conseils de culture sont les bienvenus

Pas de problème .... que des solutions

lusso

Modérateur

Localisation : Dijon
Messages : 7528


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 25-01-2017 11:15 »

Avec le froid, le feuillage des genévriers peut inquiéter. Il vire parfois au "marron". C'est effrayant la première fois, mais sans gravité. C'est une adaptation au froid.

La page Facebook des Esprits de Goshin
bonsaiPA : les Petites Annonces du bonsaika

bossvert


Localisation : Haut Anjou
Messages : 123


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 25-01-2017 12:01 »

Hel'eau,

@lusso: je suis entièrement d'accord avec toi et même je dirais que parfois c'est vraiment bénéfique pour l'arbre.
Par contre, j'en ai quelques uns dans mon jardin et certains depuis des années maintenant, et bien, ils ne fonctionnent pas tous de la même manière. certains ne virent jamais de couleur, alors que d'autres c'est très rapide et très impressionnant, mais au final ils repartent très bien.

@thanh: Je vais m'autoriser un complément à ton sujet en tout humilité.
Oui, ils aiment l'ombre, mais essentiellement pendant la période de culture et de mise en forme (et/ou pour se refaire une santé quand on a trop tiré dessus (expo par exemple)), par conte, en phase de finition, le plein soleil est formidable pour obtenir un feuillage "plus gras" plus compact" (moins de pousse en longueur mais plus de densification).
Oui, ils aiment l'humidité, mais avant tout, ils aiment se prendre une bonne douche. L'arrosage du feuillage est primordiale. Mais pareil, en phase de finition, une exposition en zone sèche est superbe pour rendre le feuillage bien gras. Mais dans ce cas attention, les parasites en tout genre aiment se mettre à l'abri dans ses gros pompons tout gras, le "bassinage" devient impératif pour limiter les risques.
Oui ils aiment l'engrais, sur le substrat mais aussi (et peut-être surtout) en foliaire.

Autre point, je les cultive dans la pouzzolane pure dans les gros contenants ou mélange pouzzo/pumice dans les pots plus petits. J'ai constaté qu'ils aiment beaucoup les pots de culture "japanouille" en terre et pas trop grands surtout! Mais encore une fois, je pense que la douche est primordiale dans ce cas!

wink

«Il y a un autre monde mais il est dans celui-ci».  Paul Éluard

thanh


Localisation : marseille
Messages : 1185


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 25-01-2017 12:57 »

Merci,Boss et Lusso . C'est vraiment impressionnant de les voir changer de couleur comme ça.

Continuez de partager vos expériences sur cet espèce faussement facile, comme on croit,merci

Pas de problème .... que des solutions

kawamoto


Localisation : Tarn
Messages : 643


Message privé Site Web
 

Re: Genévrier : synthèse sur la culture et la formation

« Réponse : 25-01-2017 14:10 »

Konnichiwa !smile

Post très intéressant. J’aimerais apprivoiser ces deux spécimen, respectivement  phénicie et oxycèdre.

http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/3964/mini_DSC-0209.JPG
http://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/3964/mini_DSC-0205.JPGhttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/3964/mini_DSC-0182.JPGhttp://www.espritsdegoshin.fr/components/com_agora/img/members/3964/mini_DSC-0185.JPG

Tous les conseils et méthodes de prélèvement sont les bienvenus.
En particulier : le calendrier, le marcottage, la réduction ou non de la partie aérienne, en fonction du racinaire etc... Quelqu’un a-t-il utilisé le cordon chauffant pour activer la reprise du racinaire ?
Merci d’avance
Bien amicalement smile

Ô great creator of beings! Grant us one more hour to perform our art and perfect our lives!
To see a world in a grain of sand and heaven in a wild flower, hold infinity in the palm of your hand and eternity in an hour!!

Page:   Début  «  1  2  3  4 

Index du forum » L'ART DU BONSAI » CULTURE, TAILLES ET TECHNIQUES » Genévrier : synthèse sur la culture...