Devenir un esprit de Goshin
Bonjour, Invité
Merci de vous identifier ou de vous inscrire. Mot de passe perdu ?
Page:   1  2  »  Fin 

Michel Sacal


Messages : 14155


Message privé Site Web
 

Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 22-07-2005 23:13 »

Voici une lettre ouverte aux jeunes bonsaillistes.

Elle s'appelle l'esprit de la forêt.

Lis bien, ce n'est pas trop long.

Où je t'entraîne l'ami ?
C'est de la forêt que je veux te parler.
De la forêt, la vraie, pas les forêts civilisées et ratissées qui sont des parcs publics. Non, je parle de la forêt profonde et mystérieuse, celle des légendes et des terreurs ancestrales.
Quand tu entres en forêt avec un groupe armé de pelles et de pioches, tu es le maître. La forêt se tait terrifiée.
Ce que je te propose, c'est de te munir de bottes, d'une boussole (je ne voudrais pas que tu te perdes) d'un bâton...et d'y entrer seul.
Enfonce toi sous les frondaisons jusqu'à ce que tu ne voies plus la route. Va plus loin, jusqu'à ce que tu ne saches plus où elle est.
Tu es seul et tu es tout petit, petit d'homme. Tu es bien vulnérable et bien peu de chose à l'échelle de la forêt.
Elle te semble hostile et dangereuse. Il y a partout des bruissements suspects, d'étranges chuchotis, des zones d'ombre inquiètantes, des toiles d'araignées tendues entre les arbres et des ronces qui agrippent tes vêtements. Il y a d'énormes souches qui ont des formes de dragons assoupis et qui semblent monter la garde. Le terrain n'est pas plat et te semble plein de traîtrise.
Et puis il y a l'odeur puissante, mousse, tanin, balsam, sève, fleurs, feuilles en décomposition. Ca te monte un peu à la tête. C'est une odeur de vie et de mort, une odeur de renouveau permanent.
Tu es seul avec toi même, ça t'angoisse. Tu te demandes si tu vas retrouver la route qui mène à la sécurité.
C'est la première fois. Ne reste pas trop longtemps. La voiture est là avec sa bonne odeur d'essence et la ville est proche. Vive l'asphalte et le béton...Tu es sauvé...
Maintenant, si tu te dis le coeur encore tremblant que cette nana est dingue et que tu n'y mettras plus jamais les pieds, oublie moi, ta voie est autre. Peu d'hommes sont capables de supporter cette confrontation.
Mais peut être que pour la première fois, tu vas te demander ce que c'est vraiment un arbre et tu vas regarder tes bonsaï autrement. Ils sont petits mais ce sont les mêmes. Ce ne sont pas des objets.
S'il te reste le souvenir de la forêt avec le sentiment que tu es passé à côté de quelque chose...retournes y.
Elle ne va plus te paraître hostile, un peu comme si vous vous reconnaissiez. Touche les troncs, apprend à les distinguer à leur rugosité, apprend leurs blessures et leurs forces. Abreuve toi à leur puissance. Tu fais partie de la forêt, comme un écureuil ou un renard. Oublie que tu es un pur produit de l'école publique, gratuite et obligatoire, un produit fini acceptable pour être consommé, que tu as un statut social. Tu fais partie de l'univers. Laisse toi porter.
Un jour, la forêt ne sera plus du tout un lieu de crainte. Tu te sentiras apaisé alors même que tu la verras de loin dans ton pare brise. Tu y entreras comme dans un temple vert, avec respect et humilité mais aussi avec allégresse.
Elle et toi faites partie d'un même univers. Le regard que tu poseras sur toi-même et sur les autres sera différent. Les bouffis d'orgueil te feront sourire et les ambitions n'auront plus cours.
Tu pourras alors te mettre en quête d'un arbre à travailler, tu pourras le prendre en accord avec les lois de la forêt qui n'ont rien à voir avec celles des hommes. Tu le prendras avec respect et avec reconnaissance en comprenant bien que tu prends un engagement, celui de le faire vivre aussi bien et aussi longtemps que s'il était resté en place.
A chaque fois que tu l'arroseras, que tu le tailleras, où que tu sois et quels que soient les turbulences du monde autour de toi, la forêt sera là, protectrice et puissante pour te permettre de vivre en équilibre dans un monde d'artifices. Tu auras en toi l'esprit de la forêt.

Monique
PS: Effet secondaire, tu es de moins en moins consommable par tes pairs. Il faut faire avec.

mexicual


Messages : 220


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 23-07-2005 06:30 »

merci Monique, bien belle journée qui commence aujourd'hui à ta lecture... big_smile

Kalimero

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 26-07-2005 12:20 »

Merci Monique, très émouvant  wink et fort comme texte !!!
Si seulement plus de personne pouvait penser de la même manière  smile avoir la même philosophie ...... smile

GregL

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 01:55 »

Intention louable mais on ne vit pas chez les bisounours .
Encourager les gens à découvrir la forêt est une bonne chose mais il faut être un peu inconscient pour les encourager à sortir des sentiers ...

Monique faye

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 07:49 »

l'inconscience, c'est de se croire le maitre de la forêt si on n'est même pas capable d'y entrer seul.

Si on est à ce point coupé des indices naturels qui permettent de se repérer, il faut faire du yamadori de jardin, c'est très bien aussi et c'est très civil et civique en même temps.

Jean-Christophe

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 10:53 »

Enfonce toi sous les frondaisons jusqu'à ce que tu ne voies plus la route. Va plus loin, jusqu'à ce que tu ne saches plus où elle est.
Joli, mais même ça c'est interdit chez nous  :evil:
Voir code forestier belge
Et l'article 192 en particulier !

Monique faye

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 11:06 »

C'est vrai que tout est fait pour couper les humains du reste de l'univers.

Il me semble toutefois que c'est une aspiration légitime défendable.

Je lis ceci :

Inséré pour la Région Wallonne par DRW 1995-02-16/44, art. 1; En vigueur : 01-01-1996> Sauf motifs légitimes, l'accès des piétons est interdit en dehors des routes, chemins, sentiers ou aires balisées à cet effet.
  Les infractions au présent article peuvent être punies d'une amende de 5 à 25 francs.
  L'amende est portée de 100 à 200 francs à l'égard de l'organisateur d'une activité de groupe exercée en infraction au présent article.

5 francs belges représentent 0,14 euros.  Je suis prête à en défendre la légitimité.

Par contre, on note qu'un groupe est immédiatement perçu comme plus destructeur.

Reste les sentiers et je pense que peu de personnes vont s'y enfoncer en solitaire.

On peut s'y exercer.

C'est vrai que j'exagère sans doute un peu.  Pour moi, la forêt est un endroit protecteur et rassurant alors, c'est facile.

Roland de Bruxelles


Messages : 119


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 13:17 »

Non Monique, en Belgique rien est aussi simple qu'il n'n parrait, j'ai trouvé sur un site du ministère de la justice de Laurette:
Si le juge vous condamne à une amende, cela signifie que vous devez payer une somme d'argent à l'Etat. Les amendes sont exprimées en euros et doivent être multipliées par cinq (le "régime des décimes additionnels").
c'est à dire pour les francs c'est encore x40.
donc une amande de 5à25 francs est donc de 1000 à 5000 fr soit de 25 à 125 euros.

lanig


Localisation : limite 35/56
Messages : 1415


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 13:31 »

Pour moi, la forêt est un endroit protecteur et rassurant alors, c'est facile.
La forêt est un milieu facile non? Taillis, broussailles, maquis etc, c'est quand même plus dur non?

Monique faye

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 13:40 »

La forêt fortement entretenue oui, c'est vraiment facile mais ce n'est pas de celle là que je parle.
Je parle de forêts en bordure de garennes à lapins avec seulement des sentiers pour l'exploitation avec des ronces perverses et des toiles d'araignées qui ne sont jamais déchirées.

Un bâton à la main pour  faire fuir les serpents.

Pas de GSM.  La forêt à laquelle je pense n'a pas d'antennes à proximité, les GSM ne marchent pas.

Les humains n'y vont presque plus.  Il y traine encore des arbres abattus par la tempête.

C'est la jungle.

bruno


Localisation : Rhone
Messages : 2222


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 14:33 »

Tout ce que j'aime big_smile

je connais de ces endroits ou l'homme n'a plus mis le pied depuis des décennies et ou les seul être vivants que l'on croise sont les écureuils, les chevreuil et les sanglier, où les frondaisons des châtaignés en partie morte ponctue la montagne de squelettes argenté témoignant d’une histoire mouvementée et incroyablement plus longe que nos futiles vies.

Il règne dans ces lieux une atmosphère féeriques et oppressante qui impose le respect et l’humilité et pourtant l’on souhaiterait s’y perdre, ne plus en revenir et ce mêler aux elfes, ents et autres créatures fabuleuses qu, j’en suis sûr, peuplent encore ces lieux perdus.

Allez vous perdre dans les vallées perdues des Cévennes Ardéchoises, et là vous trouverez la Forêt de Fangorn.

Vous ne payerez pas d’amandes mais attention ces lieux ce respectent et ce méritent.

Jean-Christophe

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 14:34 »

5 francs belges représentent 0,14 euros.  Je suis prête à en défendre la légitimité.
Arf, mais ce sont des francs judiciaires qui sont indexés ! C'est beaucoup plus que ça !

Malheureusement, ces articles de loi ont vu le jour suite à de trop nombreux abus. On a vu de tout et n'importe quoi dans les forêts : motos, 4x4, quad et cie roulaient n'importe où et n'importe comment. Cette loi part d'une bonne intention, mais comme souvent, elle pèche dans l'excès inverse et en devient ridicule et innaplicable.

NB Ces articles ne s'appliquent QUE en région walonne. En région Bruxelles-Capitale, c'est différent. Voir , titre 12bis Et en région flamande, c'est encore différent. Vive le fédéralisme !

Monique faye

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 15:47 »

Il n'y a plus vraiment de vraies forêts en Belgique de toutes façons.  Il y a des forêts aménagées en parcs et des exploitations forestières qui ont vu les résineux prendre l'espace des feuillus.  On comprend alors que les quelques espaces naturels soient jalousement préservés.

La forêt de Fangorn me convient.  Une vraie forêt inspire le respect d'elle même, elle n'a pas besoin de procès et d'amendes toutes ces petites vanités punitives pour impressionner.

Mais on devrait peut être se refiler aussi ces adresses sous le manteau.  Ce n'est pas bon pour tout le monde à ce qu'il semble.

mexicual


Messages : 220


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 16:21 »

Il n'y a pas besoin de s'éloigner trop des chemins pour sentir la forêt se glisser dans vos vêtements, dans vos poumons, sur votre peau. Elle peut paraître bien amicale un jour de printemps ou d’été depuis un chemin, mais elle peut prendre une toute autre dimension du même endroit un jour de pluie, de vent ou à la tombée de la nuit, lorsqu’elle est désertée par l’homme. On se trouve face à elle, et d’une certaine manière face à soi même... j'avais interpreté cette lettre de cette manière... d'une manière plus philosophique, une sorte de "retour aux sources"   wink

Monique faye

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 16:30 »

Merci Mexicual,

C'est de cette façon qu'il fallait la lire.  Je commençais à avoir un doute.

mexicual


Messages : 220


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 16:52 »

Merci Mexicual,

C'est de cette façon qu'il fallait la lire.  Je commençais à avoir un doute.
Une forêt est très représentative de la vie surtout sous nos latitudes ou nous avons la chance d’avoir des saisons. Il se passe beaucoup de choses dans une forêt en une année ; la naissance, la maturité, la plénitude, la mort. Et tout cela est ponctué de coups de vents, de pluies, de rayons de soleil, etc…. c’est un condensé de la vie. Etre capable d’aller au fond d’une forêt c’est être capable d'une certaine manière d’aller au fond de soi même, d’accepter les épreuves et de se donner la faculté d'apprécier pleinement  des choses simples de la vie tel qu'un rayon de soleil…  smile

GregL

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 15-08-2005 23:26 »

l'inconscience, c'est de se croire le maitre de la forêt si on n'est même pas capable d'y entrer seul.

Si on est à ce point coupé des indices naturels qui permettent de se repérer, il faut faire du yamadori de jardin, c'est très bien aussi et c'est très civil et civique en même temps.
J'aurais dû développer un peu plus ... désolé.
Ce que je voulais dire c'est que l'homme en général a la fâcheuse tendance de tout saccager partout où il passe et que pour le bien de tous les quelques endroits de fôrets + ou - vierges qu'ils nous restent doivent le rester.
Si tout a été codé , délimité , balisé , etc... ce n'est pas un hasard et il existe suffisament de réserves naturelles ouvertes au public et d'ouvrages pour commencer à découvrir la forêt sans avoir à tout fracasser avec nos grosses pompes et notre manque de connaissance.

En bref c'est ta démarche que je considère comme totalement inconsciente  pas le fait de vouloir faire découvrir les rares endroits que dame nature tente encore de préserver.

Ceci dit ce n'est que mon avis et ça vaut ce que ça vaut ...

Monique faye

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 16-08-2005 06:26 »

Ma démarche va exactement dans le même sens que ce que tu dis.  Lis attentivement.

jepator

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 17-08-2005 10:53 »

Ben dis donc monique, ya des jeunes aussi à la campagne !!!

Le vrai amour de la nature, sa comprehension, se fait quand on est jeune, à la campagne, après c'est fichu on crois savoir mais on ne sait rien, on a des certitudes, des avis tout fait etc... alors jeunes des villes amoureux des bonsai: venez aprendre la vie, la vrai, si vous attendez ce sera trop tard.

Fanny


Messages : 453


Message privé Site Web
 

Re: Lettre ouverte de Monique aux jeunes bonsaillistes...

« Réponse : 21-08-2005 00:22 »

J'ai entendu parler cet hiver d'une personne qui faisait faire une sortie nocturne en forêt à des citadins en mal de contacts avec la nature...cela consistait à emmener une groupe de personne qui ne se connaissaient pas entre elles en forêt et les laisser seuls toutes la nuit jusqu'au petit matin...
L'expérience révèle que chaque personne le vit différemment, la plupart sont terrifiés, angoissés, peu sont indifférents ou joyeux; je pense vraiment que la forêt nous renvoie à nos peurs les plus profondes, nous met face à nous-même et comme nos peurs, elle s'apprivoisent peu à peu, si on se donne la peine de la comprendre...
C'est une trés belle démarche d'aller vers elle...elle a tant à nous apprendre sur nous-même!

Merci Monique smile

Je n'ai plus de jardin, plus de balcon, mes bonsaï sont chez ma soeur...sniff!

Page:   1  2  »  Fin 

Index du forum » ESPRITS DE GOSHIN » POUR VOUS AIDER » Lettre ouverte de Monique aux jeunes...